Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 10:44

Et donc Shawn Levy (Les stagiaires) clôt la trilogie de la franchise muséumesque sur une note plus tristounette, comme avec regret pour une série d’aventures qui d’un premier opus amusant avait sombré dans le second et se termine en adieux avec deux géants d'Hollywood, disparus depuis, Robin Williams et Mickey Rooney, sans vréitablement être  transcendant à la hauteur de la trame qui perd de son souffle.

Grâce à une tablette égyptienne qui permet d’animé la nuit tous les protagonistes du musée, le gardien Larry Daley, organise avec tous un gigantesque spectacle plus que grandiose devant un parterre de spectateurs huppés. Jusqu’à ce que ça dérape en une frayeur épouvantable avec des agressions et des destructions. La faute à la tablette qui s’altère de plus en plus, et les sympathiques personnages se meurent. Seule solution, se rendre au British museum de Londres pour résoudre le problème. C’est ainsi que Larry, accompagné de son fils Nick, et de ses amis le Roosevelt et Sacajawea, Attila et Octavius, Jedediah et le pharaon Ahkmenrah, ainsi que de nouveaux personnages délirants, dont un frère jumeau néanderthalien Laaa.

En vérité, le premier opus n’apportait pas de suite tant on avait fait le tour de visite du prestigieux musée sur une histoire qui était déjà minimaliste. Mais succès oblige, esprit commercial avec, le script du second avait été tourché à la va vite sans aucune inspiration pour un désastre total. Cette fois-ci, un effort à semble t-il été consenti et donne une comédie douce amère, avec quelques momquelques gags et de bonnes longueurs. La réalisation est un peu plus soignée, le rythme se tient, la pisse de singe en pluie dorée n’est pas particulièrement adéquat. L’histoire se suit avec ce sentiment de tourner en rond, sans apporter d’originalité ni d’innovation. Quelques personnages nouveaux, un changement de décors, ouvrant la porte à d’autres musées comme le Louvre ou le Caire avec ses momies n’auraient pas changés grand-chose. La boucle est bouclée.

Ben Stiller (Zoolander) avec deux rôles, n’en fait pas trop des tonnes, face à Robin Williams (Le majordome) un peu pathétique. La troupe varie peu avec Owen Wilson (The grand Budapest hotel) et Steve Coogan (Philomena), Rami Malek (Les amants du Texas), Patrick Gallagher, la jolie Mizuo Peck, Ben Kingsley (Exodus: gods and kings). Ricky Gervais (Muppets most wanted) et Dan Stevens (Le cinquième pouvoir). Des plus avec Rebel Wilson (Ghost rider) et Skyler Gisondo (The amazing Spider-man), Mickey Rooney (Les Muppets, le retour), Hugh Jackman (X Men: days of future past) et la très belle Alice Eve (Big nothing).

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Films
commenter cet article

commentaires