Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2015 7 22 /03 /mars /2015 08:09

Bob l'éponge - Le film : Un héros sort de l'eau : Photo Antonio BanderasAlors que j’avais adoré le premier opus, j’étais dans une extrême impatience de découvrir le second, et finalement j’ai été terriblement déçu de la part de Paul Tibbitt, pourtant réalisateur d'une douzaine d'épisodes de la série, qui nous concocte un n’importe quoi qui n’a ni queue ni tête, ni dans l’esprit Eponge carré.

Dans le petit monde de Bikini Bottom, l’infantile Bob l’éponge et son compère Patrick l’étoile de mer, mènent leur vie paisible, entourés du calamar Carlo, de la gentille petite écureuil Sandy et de Monsieur Krabs. Mais quand la recette du célèbre pâté de crabe est volée par le terrible pirate Steak Barbare, plus rien ne va. Avec Plankton, ils vont affronter de nouvelles aventures, et devoirs sortir de l’eau avec de super pouvoirs. Ils auront à affronter les stupides mouettes au service du pirate et l’environnement hostile.

Bob l'éponge - Le film : Un héros sort de l'eau : PhotoC’est juste une catastrophe de désolation qui s’est abattue sur Bikini bottom, avec cette espèce d’imbroglio d’un mélange douteux tant dans le graphisme aux couleurs criardes, dans l’animation et le réel, que dans la 2D et le numérique, pour une histoire dont même les p’tites n’enfants ont vite abandonnés de suivre les péripéties confuses et rébarbatives de nos héros. L’histoire est indigeste, non parce que classique et minimaliste, mais par tant de confusion et de mélange des genres. Je n’ai pas aimé du tout, ni l’esprit ni l’ambiance, d’une réalisation maladroite et une mise en scène brouillonne, le tout à une vitesse quasi illisible, juste un arrêt enfants ou jolies filles, pour repartir vers l'insondable niaiserie. Pour une fois que tous les personnages ou presque de la série se retrouvaient ensemble, c’est une sorte de foure tout avec des caractères qui ne leur ressemble pas. Et qu’est-ce que c’est criard !

Donc, Antonio Banderas (Expendables 3) que j’aime beaucoup est des plus ridicule, pas moins que le petit Noah Lomax, et les belles Lisa Datz (La ville fantôme) et la miss Alabama Jesica Ahlberg. Et pour l’avoir supporté en version française, c’est avec les voix de Sébastien Desjours et Boris Rehlinger, Michel Bedetti et Michel Mella, Hélène Chanson et Cyprien Iov, Lucas Hauchard et Nathalie Odzierejko.

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Films animés
commenter cet article

commentaires

Platinoch 22/03/2015 15:08

Autant le premier film était génial et hilarant, respectant à merveille l'humour de la série, autant ce deuxième opus, mélange de dessin-animé et de prises réelles est une déception énorme. Aurai-je vieilli?

Bob Morane 22/03/2015 16:18

Mais non tu n'as pas vieilli, tu restes éternellement Bob l'éponge carrée