Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2015 3 22 /04 /avril /2015 14:28

Décevante et piètre histoire entre fantastique et angoisse de Mennan Yapo qui avait pourtant de quoi nous impressionner un peu plus que ça à la base, et qui non seulement s’avère d’un mauvais classique, mais surtout d’un moralisme par ailleurs déplaisant sur les valeurs de la famille.

Linda, mariée à Jim et mère de deux gamines, mène une vie heureuse, quand un policier lui annonce que son mari est décédé dans un terrible accident de la route. Le lendemain à son réveil, Jim est vivant et bien portant. Surprise qui va s’accentuée pour elle dans des réflexions pour comprendre ce rêve si réel. Est-ce une prémonition ? Est-elle folle ? Où réussit-elle à voyager dans le temps pour empêcher l’inéluctable d’une mort annoncée au travers de chaque réveil ?

Si au dé »part je me suis laissé séduire par ce récit qui nous balade dans le doute du vécu de l’héroïne, entre tel dans L’effet papillon, le caractère pathos larmoyant du cocufiage et la morale sur le couple casse une fin pitoyablement mélo. Le romantisme ne fonctionne pas quand il y avait beaucoup plus simple et efficace de le réaliser. Ça se perd tellement dans des scénarii ou je t’empêche de mourir, de me tromper, de changer de fin qui n’est celle que je voulais et qu’on recommence… qu’on se lasse de tant de mièvrerie.

D’autant plus dommage que la réalisation est soignée, les surprises se suivent et se chevauchent avec subtilité pour entretenir le mystère que pour ma part la fin m'a déçu avec son côté trémolo larmoyant au coup de grâce trop attendu et classique quand il eut fallu de peu de chose pour une conclusion plus émouvante, même si je reconnais le culot du choix adopté au contraire de ce que les fins habituelles nous réservent.

Prémonitions : photo Mennan Yapo, Sandra BullockPourtant la jolie Sandra Bullock (L'amour sans préavis) joue juste, avec Julian McMahon (Paranoïa) tout aussi convaincant, de même que les jeunes Shyann McClure et Courtney Taylor Burness. Nia Long (Le mariage de l'année, 10 ans après) et Amber Valletta (Girl walks into a bar) comme Marc Macaulay (12 years a slave), Kate Nelligan et Irene Ziegler, sont dans le même veine.

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Films
commenter cet article

commentaires