Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2015 2 28 /07 /juillet /2015 16:14

Film d’aventure historico-western à la sauce des sept samouraïs dans le style asiatique des ballets, glorifiant le parti communiste chinois dans le genre propagando-patriotique, réalisé par Tsui Hark (Détective Dee), qui adapte le roman Tracks in the snowy forest de l’écrivain chinois Qu Bo qui s’était inspiré d'une histoire vraie.

A la fin de la seconde guerre mondiale, en pleine guerre civile chinoise, les bandits profitent du chaos et des stocks d’armes japonais pour faire régner la terreur. Ainsi, le terrible barbare Hawk et sa meute occupe le nord du pays, du haut d’une imposante citadelle imprenable, au sommet de la montagne du tigre. Traversant la région, l’unité 203 surprend les bandits en plein pillage. Le Capitaine 203 prend l’initiative de les combattre avec le peu d’hommes et de moyens, mais avec force de courage et de stratégie. Le combat semble inégal, mais la foi soulève des montagnes.

Véritable western à la sauce asiatique qui m’a beaucoup amusé de par le ton, le rythme et les actions. Dans un superbe décor enneigé, riche en couleurs et lumière, les batailles succèdent aux moments de répit d’amitié et d’amour, pour repartir de plus belle dans des confrontations mortellement héroïques. Le récit est assez jouissif, les combats passionnants qui font penser à Les sept Samouraïs. Petit regret, même symboliquement, J’ai peu gouté la mort du tigre, qui rappel en d’autres contextes, l’extinction de l’espèce par les abatages massifs des braconniers, comme ces jours ci celui du célèbre lion du Zimbabwe. Ceci mis à part et hors sujet, la réalisation soignée dans une mise en scène parfaitement calibrée et maitrisée, avec des travelings et cadrages souvent de toute beauté. Les ralentis dans les accélérations font penser à 300 ou Le secret des poignards volants. Cette histoire a été également adaptée sur scène à l'Opéra de Pékin.

Le casting est de qualité, avec les excellents Zhang Hanyu et Tony Leung Ka-fai, Kenny Lin et les très belles Yu Nan (Expendables 2 : unité spéciale) et Tong Liya, avec la beauté et le talent, charment et impressionnent. Quand Han Geng et Chen Xiao, ou encore beaucoup d’autres, qui ne se relèvent pas de la neige ensanglantée, donnent toute leur énergie à la réussite générale.

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Films
commenter cet article

commentaires