Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2015 6 29 /08 /août /2015 09:16

C’est d’après le romancier H.G. Wells, avec sa nouvelle L'homme qui pouvait accomplir des miracles, que Terry Jones s’est inspiré pour nous concocter cette comédie de science-fiction fantastique délirante dans le pur style des Monty Python, dont on retrouve les cinq membres sur les six d’origine, depuis le décès de l'un d'eux.

Après avoir envoyé une sonde en 1972 avec à son bord un message sur plaque d’or, de l’existence de l’Humanité, une ligue d’extraterrestres l’intercepte. Ils décident de détruire la Terre après un test. Ansi, ils donnent les pleins pouvoirs après tirage au sort à l’un d’entre nous, et ça tombe sur Neil Clarke. cet enseignant complètement à la ramasse, amoureux de sa voisine Catherine. Il va vite découvrir fortuitement ses possibilités de faire absolument tout ce qu’il veut, en bien comme en mal, sous le regard des aliens. Ceux n’attendent qu’une erreur pour radier l’humanité. Bien que Neil fasse des erreurs, il n’hésite à corriger, modifier, revenir au point de départ, tout en se rapprochant de Catherine, courtisé par Grant qui découvre son pouvoir magique.

Film hilarant de bout en bout avec hélas de nombreuses baisses et régimes et des longueurs qui cassent le rythme de la narration. Je me suis beaucoup amusé, mais pas autant que cela aurait pu être. Le chien est adorablement drôle, mais les scènes trop étirée pour pas grand-chose au bout. La romance est rigolote et tendre, mais il manque un petit zest de quelque chose pour que se soit plus fun. Cependant, beaucoup de gags et répliques font mouche. La fin est un clin d’œil à la phrase mythique du film Certains l’aiment chaud, qui rappel aussi la fin du méchant transformé en lionne dans le jeu arcade Faust, les 7 jeux de l’äme.

Le casting est bien sûr un régal avec Simon Pegg (Big nothing) en plein délire, face à la belle Kate Beckinsale (Un amour à New York) drôle et tendre, quand Rob Riggle (Dumb & Dumber De) et Sanjeev Bhaskar (London boulevard) sont tordants. De même Meera Syal (Fleur du désert) et Eddie Izzard, la jolie Emma Pierson et Joanna Lumley (Broadway therapy), sans oublier le chien Mojo.

2 étoiles

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Films
commenter cet article

commentaires