Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2015 7 27 /09 /septembre /2015 10:26

No Escape : PhotoBonne surprise avec ce film d’action dramatique de John Erick Dowdle (Catacombes) même s’il n’apporte pas de grandes innovations, nous plonge cependant dans l’angoisse et l’horreur de massacres et courses poursuites avec la mort aux trousses, et souvent assez caricatural comme il sied dans ces films frisant parfois le pathétique franchement drôle.

No Escape : PhotoIngénieur des eaux, Jack Dwyer, après une période de chômage difficile, est muté par son nouvel employeur dans un pays d’Asie du sud-est, avec sa femme Annie et leurs deux gamines Lucy et Beeze. A peine arrivés, un coup d’Etat renverse le régime, suivi d’émeutes violentes d’une foule haineuse qui extermine tous les étrangers. Très vite, l’hôtel où réside Jack est mis à sac et massacre systématique. Jack tente de sauver sa famille par tous les moyens, notamment avec Hammond, mercenaire britannique qui les aide autant que possible.

No Escape : Photo Owen WilsonAvec mon esprit aussi peu aventurier, jamais je n’aurai embringué ma famille dans un périple pareille, et moins encore un pays politiquement instable, et ou à la culture aussi antinomique. S’il n’est pas le meilleur film de genre, avec un tel récit manichéen au possible, il se laisse suivre avec   horreur face aux exactions pour le moins violentes. Je laisse de côté mes éternels critiques sur les hasards heureux des rencontres fortuites, des coups de bol d’échapper à la mort et surtout pour la famille de rentrer tous vivants, et somme toute quasiment sans gros No Escape : Photobobos. Pas crédible donc pour un rond, mais le récit garde un rythme constant dans une ambiance oppressante jusqu’au bout. Et heureusement que les méchants viêts d’hier sont les gentils d’aujourd’hui. De fait, la réalisation est vive et sans temps mort, dans un récit sans nuance et d’une narration linéaire des plus classiques, fonçant droit vers la sortie de secours.

No Escape : Photo Pierce BrosnanOwen Wilson (Broadway therapy) est la bonne surprise dans un rôle qui lui change des comédies, Lake Bell (Le fantôme de mon ex fiancé), les petites Sterling Jerins (Dark places) et Claire Geare (Dream house) sont excellentes. Pierce Brosnan (Duo d'escrocs) est toujours entre charme et talent, avec Sahajak Boonthanakit (Largo Winch II), Spencer Garrett (Iron man 3) et Russell Geoffrey Banks.

2 étoiles

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Films
commenter cet article

commentaires