Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2015 3 28 /10 /octobre /2015 10:34

Afficher l'image d'originePour sa deuxième réalisation, Emma Luchini, la fille de Fabrice, adapte le roman de son compagnon à la ville Nicolas Rey, dans lequel elle nous plonge dans un ennui sans fin, qui se côtoie entre un jeu inexpressif et une réalisation confuse pour un récit aussi dépressif qui pourtant ne déméritait pas de le développer autrement.

Afficher l'image d'origineMartin revient un jour chez son père Francis et son ado de frère de seize ans Gabriel, dépressif et dégouté de la vie et de l’amour, Martin tente alors de détourner le gamin des sentiments amoureux qu'il a pour Mathilde, une femme belle et pétillante, et joueuse invétérée à qui il s’offre de la dépanner d’une somme d’argent importante. Commence alors un parcours sinueux de relations qui vont impacter bien des idées reçues et changer vies et opinions.

Afficher l'image d'origineJe me suis profondément ennuyé dans cette histoire classique du don juan sans scrupule qui, blessé à son tour, sombre dans le doute et tente de dégouter les autres de l’amour, pour se réveiller par une nouvelle excitation. Classique mais pas inintéressant sujet à traiter, mais péniblement conté, par une réalisation longue à l’excès et une mise en scène confuse et maladroite, sur  une interprétation faussée de part la mauvaise qualité de jeu. En fait, ça met trop de temps à se mettre en route avec le dépressif, et quand enfin ça commence à prendre forme, tout va trop vite banalisant les clichés à excès. Ce n’est pas vraiment drôle, ni vraiment émouvant, tant l’ensemble est noyé dans un nombre de facéties qui se parasitent.

Afficher l'image d'origineManu Payet (Un peu, beaucoup, aveuglément) pour le coup n’est vraiment pas bon dans un rôle qui mérite plus de persuasion comme trop souvent les comiques, surtout face à la jolie Veerle Baetens (Alabama Monroe) bien plus convaincante. Zacharie Chasseriaud (Les géants) et Fabrice Luchini (Gemma Bovery) ont bien du mal, quand Jean-Michel Balthazar (Le gamin au vélo) et Fred Scotlande (Le marquis) ou Emilie Gavois-Kahn (Elle l’adore) sont plus dans l’ambiance.

1 étoile

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Films
commenter cet article

commentaires