Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2015 3 11 /11 /novembre /2015 13:39

Enragés : Photo Franck Gastambide, Guillaume GouixÉric Hannezo réalise son premier long métrage avec une belle efficacité qui allie le suspens psychologique de l’angoisse avec l’horreur dans un huis clos d’un road movie, d’après le film italien Rabid dogs de Mario Bava réalisé en 1974, qui était beaucoup plus noir.

Enragés : Photo François ArnaudQuatre braqueurs prennent la fuite après un casse violent qui a mal tourné, totalement dépassés par les événements, entre morts et l’enlèvement d’une jeune femme dans un centre commercial, puis lors d’un changeant de voiture, ils prennent un autre otage avec sa fillette malade qu’il emmenait d’urgence à l’hôpital pour un greffe d’organe. Poursuivis de toute part, le groupe file à toute allure vers l’inconnu, semant la mort à chaque étape. Les otages savent que leur mort est programmée et imminente, et tentent de survivre par tous les moyens en cherchant une échappatoire, face à la bestialité de leurs kidnappeurs qui n’ont plus rien à perdre.

Enragés : PhotoDe fait, dès la première image, l’angoisse est installée avec le regard lubrique des protagonistes, où la folie meurtrière va faire des ravages. Ensuite, c’est une fuite en avant dans un enchainement meurtrier, où tous se méfient les uns et des autres mal placée, avec une naïveté déconcertante qui fait craindre le pire. Car le pire est au cœur du groupe sans que l’on s’en doute bien que l’on sent bien que quelque chose ne va pas quelque part. C’est tout le suspens Enragés : Photo Lambert Wilsonet l’ironie du récit savamment entretenu par des fausses pistes, de vraies menaces et des morts à l’appui. Qui est le plus à s’effrayer ? Je me suis donc laissé berner à souhait, dans ce sombre polar horrifique des plus efficaces. Quelques détails chiffonnent un peu, comme le pompiste dont on se demande pourquoi il n’attend pas sagement leur départ des bandits pour appeler la police. La mise en scène est suffisamment maitrisée pour entretenir le suspens de ce thriller noir, pour une réalisation excellente.

Enragés : Photo Guillaume GouixLe casting est des plus équilibré entre talent et conviction, avec Guillaume Gouix (La vie en grand) pas très gentil, la jolie Virginie Ledoyen (Les adieux à la Reine) émouvante, est un Lambert Wilson (Suite française) bien mystèrieux. Franck Gastambide (Toute première fois) et François Arnaud, Laurent Lucas (Piégé) et Gabrielle Lazure, comme Pierre Lebeau.

2 étoiles

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Films
commenter cet article

commentaires