Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2015 5 27 /11 /novembre /2015 09:04

Afficher l'image d'origineEtonnant thriller et drame psychologique, complètement surréaliste réalisé par Natalie Bible, qui pour son premier long métrage, nous plonge avec efficacité troublante dans une ambiance délétère confuse à souhait d'une folie indiscernable, jouant sur des fibres et sentiments insanes.

Afficher l'image d'origineActeur arrivant à Los Angeles, River Miller cherche un logement et à décrocher un rôle. Il est sans cesse entre deux mondes, sa vie réelle et ses réminiscences de cauchemars ou de pensées qui le hante jusqu’à se confondre, s’emmêler et se perdre. Reviennent en boucle des images de Jordana, une belle jeune femme dont on ne sait si elle est partie, s’est suicidée ou s’il l’a tué, et de Brooke, sans que l’on Afficher l'image d'originesache si c’était avant ou après, avec cette question angoissante s’il est un serial killer. Dans ses moments de lucidité, il aborde dans un esprit calculateur  la belle June, assistante stagiaire d’une agence de casting, pour tenter de décrocher un rôle. Entre liaisons avec sa locataire Ivy, son flirt avec June et le retour de Brooke, il se perd dans son chagrin d’amour pour Jordana.

Afficher l'image d'origineJ’ai beaucoup aimé être bousculé par cet étrange mystère qui plane tout du long de la folie et du désespoir, dévoilant progressivement un peu plus le voile des vérités multiples qui éclatent enfin, tout en laissant tout de même planer un certain doute et confusions. Plus que le récit, c’est l’ambiance pesante qui importe le plus, grâce à une narration et un montage d’images Afficher l'image d'origineplus que la mise en scène qui impose un rythme et une scansion sourde et angoissante. La musique à son importance avec le regard de la caméra, des angles et des travelings qui sèment le doute et la méfiance, et cette boucle du bonheur de la belle en maillot de bain rouge. Sans être original en soit, il y a une ambiance troublante qui fonctionne bien et marque les esprits.

Afficher l'image d'origineIls sont beaux, elles sont belles, et jouent tous avec conviction. Ainsi de Tommy O'Reilly excellent et la belle Samaire Armstrong (Rise) troublante, face à la superbe Mandy Musgrave (Girltrash all night long) et la sculpturale divine Anna Biani qui marque de son aura, de même Jillian Murray magnifique, de même Brieanna Steele. Matt Cohen (Dark house) est égal à lui-même sans plus, quand Kyan DuBois et Maetrix Fitten, Bailey Gaddis ou encore Alberto Jorrin et Brittany Werner, nous envoutent avec talent.

2 étoiles

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Films
commenter cet article

commentaires