Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2015 1 21 /12 /décembre /2015 07:11

Un grand merci à TF1 Vidéo, pour m’avoir permis de découvrir ce passionnant film d’espionnage et d’action, réalisé par Bharat Nalluri, nous plongeant dans une course contre la montre entre un dangereux groupe de terroristes et un complot contre l'Agence, qui prolonge la célèbre série britannique Spooks.

Alors que les services secrets britanniques du MI-5, se rendent à l’aéroport pour livrer le dangereux terroriste Adem Qasim aux mains de la CIA, celui-ci est libéré lors d’une attaque rapide. Le scandale qui suit l’enquête laisse planer des complicités en haut lieu au sein même de l’agence. Harry Pearce, chef de l’unité antiterroriste est accusé, et disparait dans un faux suicide. Il prend contact avec un espion déchu, Will Holloway, afin d’enquêter sur un ennemi interne qui tente de saboter l’agence, et traquer Qasim qui prépare une série d’attentats meurtriers dans Londres.

Un très bon film d’espionnage, sur un scénario solide et une réalisation sans faille, dans une ambiance lourde et suspicieuse, avec un rythme soutenu et enlevé. Je me suis laissé prendre avec cette chasse aux monstres, celui au sein du MI-5 et celui qui court avec des bombes, surtout avec le traumatisme qui nous a frappé le vendredi 13 novembre et les horreurs des carnages. Passionnante description, dont on retrouve une récurrence thématique ces derniers temps avec les complots et trahisons au sein des agences de renseignements. Le script aborde un thème principal, celui du difficile moins MI-5 Infiltration : Photomauvais choix du pire à prendre, entre sacrifier ses partenaires, ou une attaque meurtrière d’attentats plus violentes encore. Choix cornéliens qui donne un sens dramatique à la psychologie élémentaire et terrible dans ce contexte. Je ne pense cependant pas que dans la réalité, le transport d’un tel terroriste, soit trimballé sur une route non sécurisée au préalable, même avec un traitre. Quand au facteur émotionnel des terroristes, ils n’en ont aucun, ni pour leurs victimes ni pour eux-mêmes, et moins encore pour leurs femmes, étant intrinsèquement acquis à leur fanatisme religieux.

MI-5 Infiltration : Photo Elyes GabelJ’ai trouvé troublant de faire passer le MI-5 et la CIA comme les méchants, et les terroristes comme les héros en combattants d’une juste cause. Surtout avec les propos et prises de positions du réalisateur et de certains interprètes, d'autant plus avec avec les attentats de Londres du 7 juillet 2005 et les 56 morts, et qui plus est, ceux du vendredi 13 novembre 2015 et les 130 personnes assassinées. Cela reste néamoins un bon film de divertissement, solide et rythmé, plein de surprises et de rebondissements, d’actions et courses poursuites, et chargé d’émotion.

Afficher l'image d'origineLa série Spooks, plus connue sous MI-5, qui a été diffusée de 2002 à 2011 sur 10 saisons de six épisodes chaque, relate les activités de l’Agence dans ses missions contre le crime organisé, pour démanteler les trafics d'armes et autres réseaux terroristes, dans laquelle Peter Firth était déjà l’interprète principal, avec Hugh Simon et Nicola Walker.

MI-5 Infiltration : PhotoAvec un très beau casting, tel Peter Firth qui est terriblement efficace et convaincant, face à Kit Harington (Mémoires de jeunesse) tout aussi impeccable et impressionnant, et Jennifer Ehle (Cinquante nuances de Grey) redoutable. Il en est de même d’Elyes Gabel (A most violent year) traumatisant de talent, et la trop jolie Tuppence Middleton (Imitation game) déjà excellente dans Sense8, très marquante, comme Lara Pulver (Edge of tomorrow) et Tim McInnerny (Johnny English, le retour), ainsi que David Harewood (Puzzle) et Eleanor Matsuura (Duo d'escrocs), ou encore Ronan Summers (Absolutely anything) et Amra Mallassi (007 Spectre).

Afficher l'image d'origineLe film MI-5 infiltration de Bharat Nalluri, distribué par TF1 Vidéo, est disponible dans les meilleurs bacs dès le 6 janvier 2016 au prix conseillé de 14,99€ pour le DVD, et 16,99€ pour le blu-ray. Il est proposé en version originale anglaise sous-titré français, en version française, et pour sourds et malentendants. En suppléants, des interviews avec le réalisateur et les principaux interprètes aux propos parfois contestables.

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Films
commenter cet article

commentaires