Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 janvier 2016 6 02 /01 /janvier /2016 09:33

Afficher l'image d'originePour son unique long métrage, Jong-yong Lee clôturait en 2009 la franchise des Whispering corridors, après les Whispering Corridors, Memento mori, Whispering corridors 3 wishing stairs, et Whispering corridors 4 the voice, dans un dernier murmure de couloirs, sur une note terriblement bien sombre et triste, même si la fin laisse un adieu plus positif, abordant un thème douleureux et récurent chez les jeunes écoliers, lycéens et étudiants en Corée, détennant un triste record mondial de suicides.

A Blood Pledge movie scenes I quite enjoy this although it s from the fifth one Un soir, dans la chapelle d’un internat pour jeunes filles, quatre lycéennes Eon-Joo, So-Hee, Yoo-jin et Eun-yeong, signent de leur sang, une promesse de se suicider cette nuit, pour des raisons différentes à chacune d'elle, et d’honorer leur promesse quoiqu’il arrive. Pourtant, seule Eon-Joo se jette du toit de l’établissement et meurt sous les yeux de sa jeune sœur Jeong-Eon qui l’attendait. Les trois filles, entre culpabilité et paranoïa, subissent les rumeurs et les apparitions de la défunte ensanglaAfficher l'image d'originentée. Avec les souvenirs des unes et des autres, se reconstitue les motifs d’une telle décision dramatique et du renoncement, des manipulations et traitrises. La menace tourne autour des lycéennes, avec les demandes désespérées de la jeune sœur et du fantôme qui n’hésite pas à frapper. Bientôt, l’une d’entre elles se jette à son tour pour respecter sa parole.

Afficher l'image d'origineJ’ai toujours été très malaisé et carrément effrayé avec les histoires de suicides, ceux des jeunes en particulier. Ainsi, je n’aime pas nombre de films qui aborde ce sujet, tel Virgin suicide. Autant je peux comprendre ce motif dans certaines situations, et si je devais je n’hésiterai pas, mais celui des ados m’émeut et me trouble. Dans ce dernier opus, nous retrouvons ce même univers que les quatre autres particulièrement troublant, entre l’horreur du gore et des morts d’adolescentes, du fantastique avec les fantômes, dans Afficher l'image d'origineune ambiance plus triste et émouvante qu’effrayante. Une horrible et tendre poésie morbide plane sans cesse, avec le rapport entre les filles, avc les amitiés ou parfois amour, et les déceptions ou trahisons. Chaque opus aborde des thématiques différentes. Cette foic-ci, avec les suicides, ce sont plusieurs faits cosiétale de la société coréenne, comme japonaise, qui sont dénoncées. La violence familiale avec le père qui bat sa fille, sans que visiblement cela ne choque personne ni autorité, la compétition effrénée pour être la meilleure élève et ainsi obtenir la meilleure université pour un meilleur métier, un meilleur mari au meilleur parti…, mais à quel prix ?

Afficher l'image d'origineEncore une fois, la réalisation dans la même veine et teinte que l’ensemble de la franchise, est toujours dans des tons clairs et colorés, sur une mise en scène en flashbacks, sur un rythme volontairement langoureux avec une narration confuse qui s’éclaircit subtilement par images rapides qu’il faut saisir plus avec son instinct et son cœur qu’avec ses yeux. Ainsi de la dernière image dans l’ascendeur, qui ne laisse rien n’augurer de bon au jeune homme dans le visage de la jeune femme qui prend celui de la défunte. La fantasmagorie qui constamment plane sur l’ambiance apporte toujours ce côté irrél pour mieux nous surprendre et nous hanter longtemps.

Afficher l'image d'origineUn rapport de juin 2015, révèle que la Corée du sud possède le taux le plus élevé de suicides chez les jeunes, de tous les pays de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Il est en constante augmentation malgré les alertes et aides mises en place, suscitant de très fortes inquiétudes. Ainsi, selon le ministère A Blood Pledge - Film Screenshot 11de l'Education coréen, 878 écoliers se sont suicidés entre 2009 et 2014, dont 118 en 2014. En France, ce sont près de 11 000 personnes qui meurent chaque année par suicide, sur environs 190 000 tentatives. Nous nous situons dans le groupe des pays européens le plus élevés, et derrière la Corée du sud et le Japon au niveau international, avec 524 jeunes entre 5 et 24 ans en 2014.

Afficher l'image d'origineLes actrices sont particulièrement marquantes, ainsi Son Eun-seo et Jang Kyeong-ah, Oh Yeon-seo et Song Min-jeong, comme Yoo Shin-ae et Park Ga-hee jouent avec beaucoup de talent et de conviction. De même Seung-eon Hwang et Byeol Kang, Su-Hyeon Kim et Yeon-Seo Oh, ou encore Ga-hee Park, Jeong-yun Park et le rare garçon, Min-seong Choi.

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Films
commenter cet article

commentaires