Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2016 7 03 /01 /janvier /2016 10:00

Grace à Wild side vidéo, j’ai pu découvrir ce dans ce faux documentaire comique de 2014, en found footage néo-zélandais, sur le quotidien de quatre vampires, par Jemaine Clement et Taika Waititi (Boy), dont ils avaient déjà réalisé What we do in the shadows: interviews with some vampires en court métrage en 2006.

Afficher l'image d'origineViago, Vladislav, Deacon et Petyr, sont quatre vampires, entre 379 et 8000 ans, qui vivent dans un appartement de la banlieue de Wellington (banlieue de Limoge dans la version française). Une équipe les filme pour un documentaire reportage, en suivant leur quotidien, avec la visite de Jakie, esclave humaine, femme à tout faire qui leur apporte des proies d’humains qui se feront dévorer, en échange espère t-elle d’être transformée pour une vie éternelle en vampire. Elle leur apporte des gens qu’elle n’aime pas, dont son ex-petit ami Nick, mais qui est finalement converti, et source de maladresses. Le soir, ils décident d’aller en boite de nuit afin de chasser du sang frais, croisant d’autres vampires, et loups garous. En attendant la grande soirée qui réunie tous les vampires de la ville.

Afficher l'image d'origineOu plus précisément Ce que nous faisons dans l'ombre, relate donc, le quotidien loufoque de vampires dans la société moderne du 21ème siècle avec le décalage de leurs âges et mentalités, tout en étant de parfaits ados infantiles. D’un style humoristique particulier, entre le potache post-adolescent et des adultes immatures, on retrouve un humour britannique à la sauce néo-zélandaise, bouffonne et parfois un peu lourde, comme le sont les vampires balourds et maladroits. Ainsi, dès leur réveil, nous les suivons dans leurs relations depuis des siècles, leurs vies dans la société moderne, et leurs repas à base de plats humains tout chauds servis. Afficher l'image d'origineC’est drôle parfois, gore souvent, déconcertant toujours. J’avoue que j’ai eu un peu de mal à entrer dans l’ambiance, surtout avec la version française, quand la version originale est beaucoup plus percutante. De nombreuses originalités sont apportées dans ce monde vampiresque, comme des clins d’œil au genre, comme ce Nosferatu de huit mille ans, et des détournements amusants de notre propre quotidien en d’autres circonstances.

Vampires en toute intimité : Photo promotionnelleA partir de l’incontournable fond footage, la réalisation mise sur un parti pris de couleur volontairement terreuse comme les protagonistes ancestraux et leur mode de vie et de pensée. Sur un rythme vif et alerte, les gags et répliques se succèdent avec cet humour pince sans rire, souvent décalé entre l’horreur du gore et les maladresses. La mise en scène est un peu théâtrale, dans le genre Le père Noël est une ordure. La narration est de fait déjantée, aussi bien dans le jeu des interprètes que dans les travelings et cadrages, qui confère un style personnalisé que les deux réalisateurs imposent dans une sorte de contre courant du genre.

Vampires en toute intimité : PhotoDerrière et devant la caméra, Jemaine Clement (Muppets most wanted) et Taika Waititi (Green lantern) s’en donnent àcoeur joie, avec leurs comparses Jonny Brugh et Cori Gonzalez-Macuer, Stu Rutherford et Ben Fransham, Jackie van Beek et Elena Stejko, Pauline Ivanovich et Jason Hoyte, ou encore Karen O'Leary, Mike Minogue et Chelsie Preston Crayford, dans un grand délire.

Dans la version française, c'est avec les voix française d’Alexandre Astier et Fred Testot, de Bruno Salomone et Zabou Breitman, Julie Ferrier et Jérémie Elkaïm.

Vampires en toute intimité : Photo promotionnelleLe film Vampire en toute intimité de Jemaine Clement et Taika Waititi, distribué par Wild side vidéo, sera disponible dans les meilleurs bacs dès le 27 janvier 2016 en blu-ray et DVD. Il est proposé en version originale anglaise sous-titré français, et en version française. Dans les bonus nous trouvons un making of et des scènes coupées, ainsi que les coulisses du doublage français.

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Films
commenter cet article

commentaires