Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2016 7 28 /02 /février /2016 10:20

Afficher l'image d'origineAprès la célèbre série télévisée Chair de poule d’après les romans horreur et angoisse pour enfants de  l'écrivain R.L. Stine, c’est à Rob Letterman (Les voyages de Gulliver) qu’incombe de passer du petit au grand écran en un film plutôt réussi dans l’ambiance et la comédie horrifique.

Afficher l'image d'origineA peine installé dans une nouvelle ville avec sa mère, le jeune Zach Cooper , un peu perdu se lie rapidement d’amitié avec Champ, mais surtout fait la connaissance sa très belle et mystérieuse voisine Hannah. Celle-ci est sévèrement surveillée par un père visiblement caractériel, qui s’avère être le romancier R.L. Stine, célèbre auteur des bestsellers horrifiques pour la jeunesse les fameux Chair de poule. Par inadvertance, en renversant un livre original, la démoniaque marionnette Slappy s’échappe du livre et prend vie. Elle va bientôt libérer tous les monstres de l’œuvre de l’écrivain mettant la ville en danger. Zach et Hannah, Champs et Stine vont alors partir à la chasse.

Afficher l'image d'origineAyant reconstitué avec réussite l’ambiance de la série, j’ai retrouvé le plaisir de l’œuvre. Ainsi, le film nous rafraichi la mémoire en nous faisant défiler tous les monstres dans un récit débridé et loufoque avec beaucoup d’humour et bien entendu du romantisme teenager. Car, il ne faut pas l’oublier, cette histoire s’adresse à un public de préado avant tout. Cependant, les trentenaires s’y retrouveront, comme les plus vieux, car le jeune tonton que j’étais, devait suivre l’actualité d’alors pour la jeunesse afin d’être en phase avec nièce et neveu, tout en prenant un grand plaisir à suivre la série et lire les romans. La réalisation est donc fidèle à la série, améliorant juste ce qu’il faut les effets, pour garder l’esprit général.

Afficher l'image d'origineOn retrouve un Jack Black (Sex tape) qui ne force pas dans ses excès habituels et s’en trouve mieux. Les jeunes Dylan Minnette (Last days of summer), la belle Odeya Rush (The giver) et Ryan Lee (40 ans : mode d'emploi) sont sympas. Amy Ryan (Birdman) et Jillian Bell (22 jump street), Timothy Simons (L'interview qui tue !) et Amanda Lund, sont souvent très drôles. De même la belle Halston Sage (Manuel de survie à l'apocalypse zombie), et le caméo de R.L. Stine.

3 étoiles

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Films
commenter cet article

commentaires