Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2016 3 23 /03 /mars /2016 16:46

Afficher l'image d'origineGentille petite comédie romantique bien sympatoche de Chris Evans, qui pour son premier long métrage nous entraine dans une virée nocturne entre deux inconnus aux cœurs brisés, dont les sentiments réciproques seront mis à rudes épreuves.

Afficher l'image d'origineDans la gare de Grand Station de New York, Nick Vaughan jeune trompettiste, remarque une jeune femme courant désespérément après son train pour Boston, qu’elle rate de peu. Il la retrouve peu après dans un café et entame une conversation avec Brooke, qui s’est fait voler son sac, et ne peut ni téléphoner ni rentrer chez elle. S’engage alors une nuit de tous les possibles, tentant cout que cout de trouver toutes les solutions possibles pour qu’elle puisse se rende à Boston. Brooke souhaite sauver son couple qui bat de l’aile, quand Nick est invité au mariage de la femme qu’il a aimé. Une grande complicité se créée dans l’adversité et l’entraide mutuelle qu’ils s’offrent.

Afficher l'image d'origineSans extravagance ni aucun reproche particulier, le récit se laisse regarder avec une gentille indulgence mais aussi sans véritable émotion. La romance qui monte crescendo entre les deux protagonistes aux blessures qui les rapproche, se laisse suivre avec amusement mais m’a laissé sur ma faim, pas seulement pour la dernière image quelque peu énigmatique, mais par un sentiment troublé, qui est bien entendu dans le choix scénaristique. Ainsi, ce jeu de séduction sans en avoir l’air, cette complicité amicale qui ne demande qu’à éclore en une histoire d’amour qui se retient avec cette valse d’hésitations et des moments de hardiesse, nous balance entre chaud et froid pour finalement nous faire languir. C’est cependant judicieusement amené, avec facétie et sensibilité, jouant subtilement avec nos nerfs.

Afficher l'image d'origineChris Evans (Comment séduire une amie), devant et derrière la caméra, excelle en ces deux domaines avec conviction, face à la belle et émouvante Alice Eve (La nuit au musée : le secret des pharaons), quand Emma Fitzpatrick (Time out) et Mark Kassen, comme le frérot Scott Evans et John Cullum, ainsi que Beth Katehis (Un amour d’hiver), Maria Breyman (Noé) et Daniel Spink (The incredible Burt Wonderstone) sont de l’ambiance.

Afficher l'image d'origine

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Films
commenter cet article

commentaires