Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2016 2 29 /03 /mars /2016 08:21

Un grand merci à TF1 Vidéo pour m’avoir fait découvrir cette excellente série télévisée de six épisodes de 52 minutes pour un thriller fantastique, réalisée par Alexandre Laurent, dans une adaptation de la série anglaise Marchlands inspirée elle-même par un pilote américain The Oaks.

Photo Sidwell WeberEn 1969, la petite Élise Letilleul dix ans, meurt dans des circonstances troubles dans les marais près de sa demeure de Bellerive. En 1986, les nouveaux habitants de la maison sont confrontés à l'amie imaginaire de leur fille Valentine qui dialogue et joue avec Elise. Cependant que son frère Rémi et son ami Yanis sont amoureux de Catherine la meilleure amie d'Elise, qui sort avec ce dernier. Lorsqu'en 2015, s'installe dans la maison un jeune couple, Yanis et sa femme Julie, enceinte qui inconsciemment décide de nommer sa future fille Elise. Quand sa mère, Ariane revient pour réouvrir l'enquête, et loge bientôt chez Julie dans la maison touours hantée les lieux.

Photo Julie de Bona, Samir BoitardDans une très belle ambiance de suspens intriguant et émouvant et parfois même angoissant, se suit une quête de vérité sur ce qui s’est réellement passé quarante-six ans plus tôt lors de la mort d’une petite fille de dix ans, dont son fantôme habite la demeure. Magistralement racontée, l’histoire se suit avec beaucoup de plaisir entre les trois familles dans trois histoires de trois époques différentes, dont la maison est le centre névralgique du récit, avec une fluidité claire et limpide. Ainsi, la bastide change de décors et de couleurs, comme la reconstitution magnifique des modes vestimentaires, Photo Bruno Salomone, Cassiopée Mayancedes voitures et des intérieurs restituant un cadre qui nous renseigne sur le moment des événements. Le secret de la petite fille est la trame centrale du récit dans la durée de la narration, sur laquelle se greffent les histoires des familles, le triangle amoureux et les amitiés qui se nouent, dont on retrouve au fil des époques les enfants devenues adultes. Je regrette l'absence de Valentine adulte. Ainsi l’histoire se concentre sur Catherine, Rémi et Yanis, qui occulte un peu celle d’Elise. La qualité de la réalisation est superbe, de la mise en scène aux interprétations, qui rehausse le niveau des séries télévisées.

Photo Bruno Bénabar, Sophie Mounicot, Stéphane FreissA l’origine, l’histoire écrite par Stephen Greenhorn a été créée en 2008 par David Schulner pour être une série The oaks réalisée par Michael Cuesta avec Lisa Claire, Johanna Braddy et Ricardo Chacon, qui n’a pas été plus loin que le pilote. Les britanniques ont rachetés les droits et réalisés par James Kent la série Marchlands en 2011 sur 5 épisodes situant les périodes en 1968, 1987 et 2010, avec Alex Kingston, Dean Andrews et Shelley Conn. En 2013, une autre série anglaise similaire, Lightfields a été réalisée par Damon Thomas également en 5 épisodes, sur le même bâti, se déroulant en 1944, 1975 et 2012, avec Dakota Blue Richards, Alexander Aze et Michael Byrne.

Afficher l'image d'origineAvec dans un riche et beau casting réparti dans les trois époques, Bruno Bénabar (Jamais de la vie) et la belle Julia Piaton (La vache), Stéphane Freiss (Oriana Fallaci) et Sophie Mounicot (Hollywoo), la belle Armelle Deutsch (Sea, no sex and sun) et Mathieu Simonet, et les jeunes et excellentes Sidwell Weber (On voulait tout casser) et Anna Hugli, la superbe Hélène de Fougerolles (Arrête ton cinéma !) et Bruno Salomone (Les vacances Afficher l'image d'originede Ducobu), et les jeunes Cassiopée Mayance (L'enquête) et Pauline Cheviller (24 jours), Théo Fernandez (Les Tuche 2) et Mehdi Meskar (Dans la maison), la très belle Lucie Lucas, Vanessa Valence et la magnifique Julie de Bona (Maintenant ou jamais), Samir Boitard et Valérie Kaprisky (Salaud, on t'aime.), Marie-Christine Adam (Connasse, princesse des cœurs) et Stephan Guérin-Tillie, Jacques Perrin (Océans) et Julie Kpéré, et bien d'autres, qui donnent tous de leur talent.

Afficher l'image d'origineLa série Le secret d’Elise d’Alexandre Laurent, distribué par TF1 Vidéo, est disponible dans les meilleurs bacs depuis le 23 février 2016 en DVD. Il est proposé avec des sous-titre en audiodescription pour aveugles et malvoyants.

3 étoiles

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Séries télé
commenter cet article

commentaires