Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2016 2 26 /04 /avril /2016 14:49

Afficher l'image d'origineUne bien triste et minimaliste version du roman de Daniel Defoe par un Vincent Kesteloot (Sammy 2) aussi peu inspiré et en manque d’imagination pour un récit aussi limité en événement comme en ressenti sur une mise en scène où l’ennui soporifique prédomine.

Robinson Crusoe : PhotoAlors qu’il est enfin recueilli de son ile par des pirates, Robinson Crusoë commence à raconter son aventure à sa manière. Son fidèle compagnon le perroquet Mardi rectifie l’histoire. S’étant retrouvé naufragé solitaire sur une ile déserte, Robinson ne débarque pas seul. En plus de son chien Prosper, un couple de chats affamés va semer la zizanie. Le perroquet Max, rapidement dénommé Mardi, avide de voir l’autre monde en dehors de l’ile, va lui porter secours avec ses compagnons. Car les chats affamés et teigneux leur déclare une guerre sans merci.

Afficher l'image d'origineMise à part un sympathique graphique et de belles couleurs, je me suis passablement ennuyé dans ce récit très limité réduit à une trop longue bagarre sans fin entre Robinson et ses amis contre les chats. Avec la triste et inutile mort du chien, l’émotion et l’humour ne sont pas vraiment au rendez-vous, ni pour les enfants ni pour les plus grands. Beaucoup trop de scène de nuit, peu de recherche de traveling aérien, la mise en scène ne vole guère très haut pas plus que l’animation.

Afficher l'image d'origineLe récit du film est bien loin de la réalité historique, et somme toute plus sympathique. En effet, le roman de Daniel Defoe s’inspirait librement de l’histoire arrivée à Alexandre Selkirk. Officier britannique déposé volontairement sur l'île de Mas-a-Tierra à la suite d'un coup de colère contre son équipage de corsaires, il y passera plus de quatre ans, sans le moindre VendrediRichard Steel écrivit son histoire. Par la suite à 41 ans, il s’enfuit avec une adolescente de 16 ans, avant de devenir négrier.

Avec les voix de Matthias Schweighöfer et Kaya Yanar, de Dieter Hallervorden, d’Ilka Bessin et d’Aylin Tezel.

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Films animés
commenter cet article

commentaires