Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2016 1 30 /05 /mai /2016 15:41

Un grand merci à Pyramide Films pour m’avoir permis de découvrir ce film dramatique réalisée par Mikhaël Hers, sur une réflexion du deuil de la douleur dans la perte d’un être cher et de reprendre ensuite le cours de sa vie.

Afficher l'image d'origineEn plein été à Berlin, Sasha, jeune trentenaire meurt soudainement. Elle laisse dans le chagrin sa famille dont sa sœur Zoé, et son petit ami américain Lawrence. Désemparés, les uns et les autres font face au chagrin durant trois étés, entre Berlin, Paris et New-York, Zoé et Lawrence se croisent en tentant de retrouver gout à la vie, quand elle divorce et qu’il rencontre un nouvel amour.

Afficher l'image d'originePour avoir connu récemment la douleur de perdre un être très cher, mon père adoré, dans d’horribles circonstances, j’ai pu à travers ce récit, constater à quel point la peine se manifeste différemment d’une personne à une autre, quand l'extrême solutide est le point commun, et comment sortir de sa souffrance. Ainsi, sur trois étés, dans trois villes, des êtres tentent de dépasser la douleur pour renaitre à la vie, dans un chassé croisé, flirtant avec des sentiments diffus sans explorer leurs attirances confuses. J’ai beaucoup aimé l’ambiance qui s’en dégage par cette poétique musique envoutante, par ses images superbes sur une réalisation lancinante. Peu de dialogue, beaucoup de suggestions et de non-dits mais surtout d’intenses regards et de gestes qui se suffisent à eux-mêmes pour exprimer des souffrances et des égarements des âmes blessés et des cœurs meurtris. Une impression diffuse

Afficher l'image d'origineAvec Anders Danielsen Lie (Oslo, 31 août) qui exprime tant par son talent, comme Judith Chemla (Camille redouble) excellente d’émotion. Marie Rivière (Les beaux jours) et Féodor Atkine (Et ta sœur), comme Dounia Sichov et Stéphanie Daub-Laurent (Déhel), mais aussi Lana Cooper et Thibault Vinçon (Cornouaille), Laure Calamy (Les cowboys) et le jeune Timothé Vom Dorp (SMS), ou encore Marin Ireland (Effets secondaires) et Joshua Safdie, Jean-Pierre Kalfon (Asylum) et Daniela Schulz (Le pont des espions), nous entrainent dans leurs univers.

Ce sentiment de l'été : PhotoLe film Ce sentiment de l'été, réalisé par Mikhaël Hers, distribué par Pyramide Films est disponible en DVD dans les meilleurs bacs dès le 21 juin 2016 au prix conseillé de 19,99€ en DVD. Il est proposé en version audiodescription, ainsi que des sous-titres pour sourds et malentendants en français. Dans les suppléments, deux clips musicaux de Mac DeMarco en concert à New-York avec les titres Chamber of reflection et Brother prolongent le plaisir de l’image et de la musique.

3 étoiles

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75
commenter cet article

commentaires