Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2016 7 15 /05 /mai /2016 07:19

Afficher l'image d'origineEncore un bien sympathique péplum qui en met plein la vue, réalisé par Alex Proyas qui extrapole la mythologie égyptienne dans cette lutte entre les dieux, pourtant bien mortels et les humains pourtant bien plus puissants que les dieux, face aux guerres de pouvoir dans le panthéon des richesses.

Gods Of Egypt : Photo Elodie Yung, Gerard ButlerLors de l’intronisation d’Horus par son père Osiris le dieu des dieux qui lui cède le pouvoir, Seth vient perturber la cérémonie. Il tue son frère Osiris et arrache les yeux d’Horus, prend le pouvoir et épouse la belle Hathor fiancée d’Horus. Un an plus tard, le jeune Bek, petit voleur humain, va venir en aide au dieu déchu afin qu’il l’aide à sauver l’amour de sa vie, la belle Zaya, qui vient d’être assassinée et espère ainsi que le déchu la ressuscitera. Par sa dextérie, le jeune home arrive à voler un œil qui rend partiellement la vue et la puissance à Horus, prêt pour combattre Seth.

Gods Of Egypt : Photo Brenton Thwaites, Courtney EatonSans crier au chef d’oeuvre, surfant le genre des super héros très tendance, ce péplum m’a tout de même intéressé, avec des dieux bien mortels, le combat entre le bien et le mal, la vie et la mor et l’au-delà. Librement inspiré de la mythologie, jouant avec les couleurs et les lumières, sur un rythme effréné, l'histoire nous plonge dans l'ambiance souvent carte postale, mais avec beaucoup de punch. Des décors Gods Of Egypt : Photogrondioses, certes numérisés, de l’action, des quêtes, de l'humour et de l'émotion, beaucoup des jolies filles et de bodybuilders, tout est donc réuni pour retenir notre attention et une belle détente. Je me suis donc bien amusé, à suivre l’obstination de cet amoureux qui tente d’arracher sa belle de la mort en aidant un dieu. La reconstitution de la mythologie égyptienne est assez efficace sur une réalisation maitrisée. De qui passer un bon moment.

Afficher l'image d'origineAvec dans un casting choral, Nikolaj Coster-Waldau (Triple alliance) et Gerard Butler (La chute de Londres) efficaces et convaincants, Brenton Thwaites (The giver) et Geoffrey Rush (Le voleur de Bagdad), les belles Courtney Eaton (Mad Max: fury road) et Elodie Yung (G.I. Joe : conspiration), Chadwick Boseman (Captain America: civil war) et Rufus Sewell (Hercule), ainsi que Goran D. Kleut (Gatsby le Magnifique) et les belles Abbey Lee (Mad Max: fury road) et Yaya Deng, Bryan Brown (Kill me three times) et Bruce Spence (I Frankenstein), Emma Booth et Rachael Blake (Sleeping beauty).

2 étoiles

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Films
commenter cet article

commentaires

platinoch 19/05/2016 10:41

De bien jolies actrices. Quelques scènes d'actions efficaces et des décors un peu kitsch. Et surtout, rien de bien passionnant à se mettre sous la dent...