Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2016 6 11 /06 /juin /2016 17:45

Un grand merci à Diaphana pour m’avoir fait découvrir ce thriller argentin qui s'inspire de réels et terribles faits divers de l’affaire Puccio qui se sont déroulés entre 1982 et 1985, réalisé par Pablo Trapero (Carancho) dans un style percutant pour nous conter le sordide avec une légèreté hallucinante de l'horreur qui marque longtemps.

El Clan : Photo Franco Masini, Giselle Motta (II), Guillermo Francella, Lili Popovich, Peter LanzaniAlors qu’après sept ans d’une terrible dictature militaire sanglante, s’instaure le retour de la démocratie, les membres de la famille Puccio sous l’autorité du père Arquimedes, organisent un enlèvement contre échange de rançon d’un jeune homme. Après le versement de l’argent, l’otage est froidement exécuté. Sous l’apparence d’une famille ordinaire, avec le fils ainé Alejandro, célèbre vedette de rugby, la mère de famille bien sous tous rapports, les autres enfants somme toute tranquille, tous contribuent, participent ou laissent faire. Un deuxième enlèvement se produit pour le même résultat sordide de rançon versée et d’exécution. Une dame âgée est à son tour leur proie.

El Clan : Photo Guillermo Francella, Lili Popovich, Peter LanzaniUn excellent film, qui nous met bien mal à l’aie avec cette famille qui semble tout ce qu’il y a de plus normal et tranquille dans sa face publique, et qui se révèle odieusement meurtrière en privée. Ainsi, le récit met en parallèle cette sordide affaire avec la transition du pays de la dictature vers la démocratisation, comme un symbole du pays à un instant donné. Une Afficher l'image d'origineaffaire qui a fait grand bruit et choquée l’Argentine, en plus des exactions de la dictature. J’ai été impressionné par le sang froid inhumain de tous les membres complices à divers degrés, du père jusqu’aux adolescentes, continuant de vivre tranquillement, mangeant, discutant, faisant les devoirs ou se mariant, quand dans la cave était retenus les victimes hurlants de souffrance et de peur avant d’être assassinés.

Afficher l'image d'origineUne belle réalisation, assez étonnante avec la musique en porte à faux des horreurs reflétant l’insouciance débonnaire des bourreaux. Les images cadrages et travelings sont excellents de fluidité en quasi docu-reportage, sur une mise en scène maitrisée. Entre les images de fiction et celles historiques politiques, s’entremêlent une ambiance hallucinante assez prégnante d’un fait divers qui dépasse l’entendement.

El Clan : Photo Peter Lanzani, Stefanía KoesslUn casting l’excellent, avec Guillermo Francella (Rudo et Cursi) froidement épouvantable à souhait, ainsi que Peter Lanzani pour son premier rôle, et Lili Popovich, qui comme Giselle Motta et Franco Masini, Gastón Cocchiarale et Antonia Bengoechea, mais aussi Stefanía Koessl et Juan Cruz Marquez de la Serna, ainsi que Fernando Miró et Raymond E. Lee, sont terriblement convaincants.

Afficher l'image d'origineLe film El clan réalisé par Pablo Trapero, distribué par Diaphana, est disponible dans les meilleurs bacs depuis le 21 juin 2016 au prix conseillé de 19,99€ en DVD, et Bluray. Il est proposé en version espagnole sous-titrée français, et en version française. Dans les suppléments, le making of nous offre des entretiens avec le réalisateur et producteur, ainsi que tous les interprètes avec beaucoup de passion sur la réalisation et le récit.

3 étoiles

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Films
commenter cet article

commentaires