Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2016 6 25 /06 /juin /2016 10:40

Un grand merci à M6 vidéo pour m’avoir fait découvrir ce film sportif de l’extrême réalisé par Ericson Core pour son deuxième log métrage, librement inspiré plus qu’un remake du Point break réalisé en 1991 par Kathryn Bigelow.

Afficher l'image d'origineJeune recrue du FBI, l’ancien sportif de l’extrême Johnny Utah assiste à une réunion sur des méfaits, braquage d’une banque de diamants, attaque d’un avion et le largage de millions de dollars, et l’incendie d’une exploitation de bois, avec à chaque fois des exploits sportifs inimaginables dans les fuites. Johnny fait le lien avec le 8 d’Ozaki, la réalisation de 8 exploits sportifs de l’extrême afin d’atteindre le Nirvana. Ainsi, il devine par sa connaissance du milieu, les prochaines épreuves. Il est intégré à un groupe mené par Bodhi séduit, qui tente de surfer une vague immense, avant de participer à d’autres exploits insensés.

Afficher l'image d'origineSur des images extraordinaires d’exploits sportifs de l’extrême, tel le wingsuits qui donnent envie d’en faire autant, le rythme soutenu de la narration est haletante. Ainsi, à chaque étape toujours plus fou entre les immenses vagues, les descentes en snow board ou les varappes à mains nues, comme les vitesses en motos ou ailes volantes, les cascadeurs nous en donnent des frissons. Pour la trame, bien que passionnante à suivre, je regrette quelque part le mélange des Afficher l'image d'originegenres. Ainsi, nous avons de sympathiques sportifs, illuminés d’une secte mystique suicidaire sans en connaitre les véritables motifs, supposés défendre l’écologie tout en détruisant montagnes et forets, devenant des meurtriers quand il l’a jouait Robins de bois en larguant diamants et dollars aux pauvres, alors que l’objectif réel est l’accomplissement d’exploits sportifs. Cependant, la réalisation est très belle, le rythme est soutenu pour des folies qui coupent le souffle. Les paysages des quatre coins du monde sont de toute beauté.

Point Break : Photo Edgar RamírezAvec Édgar Ramírez (Joy) et Luke Bracey (G.I. Joe : conspiration), Ray Winstone (Noé) et Matias Varela, Clemens Schick (Largo Winch II) et Tobias Santelmann (Hercule), la très belle Teresa Palmer (Knight of cups) et Max Thieriot (La maison au bout de la rue), Delroy Lindo (Congo) et Nikolai Kinski (Yves Saint Laurent), sans oublier les vrais sportifs qui ont réalisés les prouesses sportives qui font baver d’envie.

Afficher l'image d'origineLe film Point break d’Ericson Core, distribué par M6 vidéo, est disponible dans les meilleurs bacs depuis le 8 juin 2016 en DVD et blu-ray. Il est proposé en version originale sous-titrée français, et en version française, ainsi que des sous-titres français pour sourds et malentendants. Dans les suppléments, le making of avec les interviews précieux des sportifs qui ont réellement réalisé les prouesses de folie, ainsi que des scènes coupées.

2 étoiles

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Films
commenter cet article

commentaires