Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2016 3 15 /06 /juin /2016 20:22

 

Sympathique comédie douce-amère d’Eric Lavaine (Barbecue), qui nous plonge au cœur des relations d’une famille tant dans la crise économique que familiale, dans laquelle on se trouve forcément un peu beaucoup.

Retour chez ma mère : Photo Alexandra Lamy, Josiane BalaskoSe retrouvant à la rue après la faillite de son entreprise, Stéphanie retourne à quarante ans chez sa mère Jacqueline fraichement veuve. Elle retrouve la chaleur du foyer d’enfance et du farniente, sans vraiment rechercher un nouvel emploi. A l’occasion d’un repas de famille avec ses deux autres enfants, Carole et Nicolas, leur mère souhaite leur annoncer son bonheur avec Jean. Mais le repas vire au règlement de compte, qui gâche l’ambiance et l’annonce tant préparée.

Retour chez ma mère : Photo Alexandra Lamy, Philippe LefebvreJe me suis beaucoup amusé avec ce classique du genre dans lequel on se retrouve d’une manière ou d’une autre dans les traits de caractères et portraits des de chacun, et dans les relations d’amour et des conflits, de solidarité et d’envie comme de rancœur. D’autant que le schéma familial est comme le mien, avec mes deux sœurs et ma mère douloureusement veuve depuis peu. Et pour ma part, je suis heureux d'avoir mes deux soeurs que j'aime et sur qui je sais que nous Retour chez ma mère : Photo Alexandra Lamy, Jérôme Commandeur, Josiane Balasko, Mathilde Seigner, Philippe Lefebvrepouvons compter quoiqu'il arrive, et dont je suis fier d'elles. Ainsi, les amours entre frères et sœurs, comme les frictions face aux caractères, modes de pensés et de vies sont souvent bien vus dans ce récit. La situation inverse du tanguysme, avec la crise économique qui sévit de plus en plus et voit des quadras à peine parti trentenaire de chez leurs parents revenir dépité au bercail dans le cocon rassurant. Bien sûr, on trouvera à redire sur la situation quand même bien aisée de tous et le happy end, mais l’ensemble se laisse regarder avec plaisir.

Retour chez ma mère : Photo Didier Flamand, Josiane BalaskoDans une mise en scène en quasi huis clos quelque peu théâtral, la réalisation nous mène d’une pièce à l’autre avec des travelings subtils et des plans larges comme ceux serrés sur les protagonistes, sur des dialogues aux répliques souvent savoureuses. Pas de morale ni partis pris, la narration nous ballote par le bout du nez dans une ambiance parfois acerbe mais assez juste comme chez Pole emploi. Comédie donc dans laquelle on ri beaucoup, mais avec cette touche d’amertume qui rappelle avec justesse certaines réalités pas si amusantes ou faciles que ça.

Retour chez ma mère : Photo Alexandra Lamy, Jérôme Commandeur, Mathilde Seigner, Philippe LefebvreAvec une Josiane Balasko (Arrête ton cinéma !) encore une fois excellente, face à Alexandra Lamy (Bis) qui m’a enfin snobé par un jeu plus convaincant, quand Mathilde Seigner (La liste de mes envies) apporte une dose d’émotion dans son éternel même rôle. Philippe Lefebvre (SMS) comme Jérôme Commandeur (Babysitting 2), Cécile Rebboah (Prêt à tout) et Didier Flamand (L’art de la fugue), ainsi que Patrick Bosso (Un homme et son chien) et Guilaine Londez (La stratégie de la poussette) sont de l’ambiance générale.

3 étoiles

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Films
commenter cet article

commentaires