Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2016 2 23 /08 /août /2016 15:17

Un grand merci à Blaq out pour m’avoir permis de découvrir cette très belle dramatique réalisée par les frères jumeaux Arab Nasser et Tarzan Nasser, qui nous plonge dans un huis clos étouffant au cœur de Gaza pour une symbolique forte des conditions de vie des populations palestiniennes.

Dégradé : PhotoDans un salon de coiffure, treize femmes de tous âges et toutes confessions se retrouvent bloquées par les événements extérieurs. Au pas de a porte, Zain, un chef mafieux attend sa compagne avec un lion qu’il a volé dans le zoo de Gaza. Etouffant de chaleur, les femmes discutent d’actualité de mode et de politique, d’économie et de guerre, de culture et d’éducation dans une situation de guerre permanente. Chacune y va de son avis et commentaire sur relation leurs conditions de survie.

Dégradé : PhotoUn très beau film qui nous restitue dans un huis clos claustrophobe, la situation qu’endurent la population palestinienne de Gaza depuis des décennies. Ainsi, au travers de femmes qui subissent en plus leurs dures conditions de femmes, se profilent dans leurs conversations une pénible réalité. J’ai beaucoup aimé ce drame avec des Dégradé : Phototouches d’humour parfois grinçant, et ces oppositions de modernité et de traditions obsolètes. Le ton est résolument sarcatstique sur cette réalité kafkaïenne absurde sans fin. Ainsi, le dégradé n'est pas tant dans la coupe de cheveux, que sur la situation qui en effet ne cesse de se dégrader indéfiniment. De beaux protraits de femmes dans un pays martyr, entre un puissant voisin aux velléités guerrières destructrices, et des dirigeants locaux du Hamas et du Fatah et des nombreux groupes et sous clans mafieux qui en croquent tous. Pourquoi ne pas laisser la politique aux femmes comme suggéré dans ce récit ?

Dégradé : PhotoUne réalisation soignée pour nous inviter dans ce lieu telle une pièce de théâtre sans échappatoire, mise à part la salle de bain en étage et un pied au dehors le temps d’enclencher le compresseur. Les bruits de l’extérieur sont menaçants et violents qui n’engage pas à sortir. Ainsi, sans rien montrer de la ville ni des combats, les frères Nasser nous entraine dans un quotidien qui semble un cauchemar irréel et pourtant trop véritable.

Dégradé : PhotoAvec dans ce très beau casting Hiam Abbass (Le goût des merveilles) et Victoria Balitsdka, Manal Awad et Mirna Sakhla, la jeune Maisa Abd Elhadi et Nelly Abou Sharaf, Wedad Al Naser et Dina Shebar, Reem Talhami et Huda Al Imam (Miral), ainsi que Raneem Daoud, Sameera Asir, et Raya Khatib, toutes de talent et de conviction, de même que l’un des réalisateurs Tarzan Nasser.

Afficher l'image d'origineLe film Dégradé d’Arab et Tarzan Nasser, distribué par Blaq out, disponible dans les meilleurs bacs dès le 6 septembre 2016 en DVD. Il est proposé en version originale arabe sous titrée français. Dans les suppléments, un entretien avec les réalisateurs, nous font part des conditions de réalisation et du choix des actrices, avec passion. Leur court métrage Condom Lead, nous est également proposé

3 étoiles

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Films
commenter cet article

commentaires