Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2016 4 22 /09 /septembre /2016 13:29

Énième aventures épiques et pitoyables du fugitif Jason Bourne par Paul Greengrass (Capitaine Phillips), faisant probablement suite à Jason Bourne : l'héritage de Tony Gilroy perpétuant une saga qui n’en fini plus de nous assommer d’ennui sur des récits écrits à quatre mains avec de grosses ficelles criant de manque d’imagination et d’innovation que dès les premières images nous avons compris les tenants et aboutissants pour une révélation finale sans aucune surprise.

Jason Bourne : Photo Julia Stiles, Matt DamonToujours traqué par ses propres services, Jason Bourne est contacté par une ancienne collègue et amie d’un projet gravissime imminent concernant sa sécurité en y laissant la vie, tuée par Asset. Le directeur de la CIA Robert Dewey laisse à Heather Lee, agent terriblement arriviste, la charge de traquer Jason par tous les moyens, la guidant autant que possible, bien qu’elle va n’en faire qu’à sa tête, cherchant aussi la vérité.

Jason Bourne : Photo Alicia Vikander, Tommy Lee JonesUne nouvelle fois, se pose le problème avec la surproduction industrielle de ce genre de films, c’est qu’ils finissent par tous se ressembler tellement tous tournent en remakes bouclés n’apportent plus aucun intérêt, et que d’entrée de jeu on connait à l’avance les bons et les méchants, les éternels traitres pour une fin tellement prévisible que l’ennuie devient plus mortel que le récit. Celui-ci gagne la palme à force de technologie qui dans la réalité ne se retrouve jamais. Sans être un navet mais un bon gros nanar de plus, il trouvera probablement encore quelques fans, heureux en se satisfaisant de peu.

Jason Bourne : Photo Matt DamonPourtant un beau casting avec Matt Damon (Seul sur Mars) et Tommy Lee Jones (Légitime violence), la belle Alicia Vikander (The danish girl) et Vincent Cassel (Un moment d’égarement), Julia Stiles (Le sourire de Mona Lisa) que j’aime beaucoup, Riz Ahmed (Centurion) et Ato Essandoh (Le rôle de ma vie), et encore Scott Shepherd (Le pont des espions), Bill Camp (Strictly criminal) et Vinzenz Kiefer (Au bout du conte), Alexander Cooper et Gregg Henry, Neve Gachev et Kaya Yuzuki.

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Films
commenter cet article

commentaires