Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 14:39

Grâce à Artus Films, j’ai pu découvrir cet étonnant film mélange de guerre, d'érotisme et d'horreur appartenant au courant nazisploitation, réalisé en 1977 par Cesare Canevari (Matalo), nous entrainant dans un camp de la mort nazi au sadisme inimaginable.

Afficher l'image d'origineQuelques années après la fin de la seconde guerre mondiale, l’ancien commandant de camp nazi de Naugen, Conrad von Starke retrouve dans les ruines du camp, la belle Lise Cohen. Lors de l’acte sexuel qui s’ensuit, Lise se remémore les horreurs vécues et perpétrées dans ce camp, où des milliers de belles jeunes femmes furent internées, violées, torturées et assassinées dans les pires conditions. Conrad tomba amoureux de Lise et en fit sa maitresse exclusive et sa victime de tous les pires sévices.

Afficher l'image d'originePlus connu sous le titre Des filles pour le bourreau, ce film du genre nazisploitation est très particulier dans ce que les films d’horreurs peuvent avoir de terriblement malsain, surgit dans les années soixante-dix. En mélangeant fiction et réalité, ce cinéma spécial entremêle les camps de la mort nazis avec une dose d’érotisme poussée, rempli de jeunes et jolies filles pour des scènes de perversions sexuelles, de viols collectifs, de Photo de L' Ultima orgia del III Reichsadisme et tortures en tous genres, d’exécutions gores, d’infanticide et cannibalisme, et autres scatologies. J’avoue que j’ai eu beaucoup de mal à regarder les images insoutenables, frisant parfois l’outrance presque « risible » et terriblement dérangeant. Issu probablement de fantasmes, ces camps n'ont pas existés dans cette configuration extrême. Si dans les camps de concentrations des bordels (Lagerbordell) ont très vite été créés, ce ne fût jamais avec des prisonnières juives. On estime que plus de 34 000 femmes ont été forcées à Afficher l'image d'originese prostituer, finissant rapidement vers la mort. Film pour un public particulier, dont le genre verra dans les années soixante-dix exploiter en une quarantaine de titres parfois pornographiques sur la fin d’exploitation. J’ai souvenance de Portier de nuit -Il portiere di notte- réalisé en 1974 par Liliana Cavani, qui lança le genre, avec Dirk Bogarde et Charlotte Rampling, qui m’avait alors déjà dérangé. Si la réalisation est exempte de reproche dans la mise en scène, les images mettent mal à l’aise. Bien sûr, la fin trouve son épilogue logique.

Afficher l'image d'origineAvec Adriano Micantoni (Le manoir maudit), la très belle Daniela Poggi, ainsi que Maristella Greco et Fulvio Ricciardi, Antiniska Nemour et Caterina Barbero, Domenico Seren Gay et Vittorio Joderi, Pietro Bosco et Pietro Vial, Renato Paracchi et Maria Grazia Cisera, Tino Polenghi et Achille Grioni.

Le film La dernière orgie du IIIème Reich de Cesare Canevari, dans la collection Guerre et Barbarie, distribué par Artus Films, est disponible dans les meilleurs bacs à partir du 4 octobre 2016 en DVD. Il est proposé en version originale italienne sous-titrée français. Dans les suppléments, une fin alternative et offerte

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Films
commenter cet article

commentaires