Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2016 6 17 /09 /septembre /2016 14:36

Un grand merci à Orange Studio pour m’avoir permis de découvrir cette très sympathique comédie réalisée par Antonin Peretjatko, pour son second long métrage qui nous entraine dans la forêt amazonienne aussi inextricable que les arcanes administratifs de l’absurde autant que la romance aussi compliquée à décryptée.

La Loi de la jungle : Photo Vimala Pons, Vincent MacaigneNouveau stagiaire au Ministère de la Norme, Marc Châtaigne est nommé en Guyane afin de vérifier la mise aux normes européennes d’un chantier de construction du Guyaneige, censé être la première piste de ski indoor d’Amazonie. A son arrivée, il est pris en charge par une stagiaire des Hautes écoles, et tous deux vont se perdre dans l’immensité de la norme comme de la forêt, et vivre des aventures épiques autant qu’amoureuses.

Afficher l'image d'origineAvec le plus gros scandale de notre société moderne, où a été réinventé l’esclavage forcé et obligatoire du travail gratuit, le stage est ici la première cible de l’absurdité. J’en ai la preuve à mon propre ministère de la jeunesse, ou nombre de départs ne sont pas remplacés par des embauches, mais se succèdent des stagiaires en tous genres, issus de grandes écoles et universités, qui sont non rémunérés pas même le repas du midi ni le transport. Mais l’absurdité développée dans ce récit va au-delà du travail, avec les règles qui régissent nos vies par des normes qui changent sans cesse, jamais adaptées aux réalités . La Loi de la jungle : Photo Vimala Pons, Vincent Macaignelexemple de ce pont  magnifique en pleine forêt, ou ce Guyaneige sont des exemples de la stupidité de nos politiques. Humour grinçant souvent à mourir de rire, un peu trop anti service public qui se meurt et dont nous prenons conscience dans notre quotidien de son immense importance utilité quand ça ne fonctionne plus de tellement la détruire. Cependant, l’assemblage d’absurdités criantes, apporte à ce récit de part son histoire et ses successions de gags et répliques, et part ses protagonistes aussi attachants, une certaine poésie romantique adorable dans de magnifiques décors autant qu’horribles d’effroi.

Afficher l'image d'origineAvec Vincent Macaigne (Des nouvelles de la planète Mars) excellent autant que la belle Vimala Pons (Elle) qui donne beaucoup d’elle-même comme toujours, face à Pascal Légitimus (Les trois frères, le retour) et Mathieu Amalric (La vie très privée de monsieur Sim), aussi délirants que Fred Tousch (Les profs) et Rodolphe Pauly (Astérix et Obélix), Jean-Luc Bideau (Il reste du jambon ?) et Pascal Tagnati, Thomas de Pourquery (Tristesse Club) et Philippe Laudenbach (Barbecue), et encore Marc-Antoine Vaugeois et Laura Giudice (La prochaine fois je viserai le cœur).

Le film La loi de la jungle, d’Antonin Peretjatko, distribué par Orange Studio, disponible dans les meilleurs bacs depuis le 18 octobre 2016 en DVD au prix conseillé de 14,99€. Il est proposé en version originale française, ainsi que sous-titré français pour sourds et malentendants. Dans les suppléments, un making of et des scènes coupées, ainsi qu’un bestiaire et un reportage sur le tournage du film.

3 étoiles

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Films
commenter cet article

commentaires