Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2016 1 03 /10 /octobre /2016 11:42

 

Ben-Hur : Photo Jack Huston, Timur Bekmambetov, Toby KebbellTrès grosse déception pour ce remake de Timur Bekmambetov (Abraham Lincoln : chasseur de vampires), qui n’avait déjà à la base aucun intérêt à refaire surtout pour faire pire, sans inspiration et en moins crédible, même en étant moins long et avec apport du numérique, d’après le roman de Lew Wallace.

Ben-Hur : Photo Jack HustonJudah Ben-Hur et Messala Severus sont deux amis depuis l’enfance. L’un est un prince juif, l’autre est un orphelin romain adopté et élevé par la famille de Judah. Leur relation est animée sur l’esprit de compétition. Quand jeune homme Messala s’engage dans la légion, leur amitié fraternelle en prend un coup. Quelques années plus tard, dans la roue du nouveau préfet de Judée, Ponce Pilate, Messala revient auréolé des ses campagnes victorieuses avec sa légion sous ses ordres. sa mission est d’écraser les zélotes, rebelles juifs qui attaquent les romains, cependant que la ville est en effervescence avec un nommé Jésus. Messala exige de Judah qu’il aide dans sa mission. La rupture est définitive lors d’une tentative de meurtre sur le préfet, condamnant Judah aux galères et sa famille en prison.

Ben-Hur : Photo Jack Huston, Toby KebbellForcément, faire un remake du film culte de William Wyler de 1959 avec Charlton Heston et Stephen Boyd étant un pari extrêmement dangereux. Mais quand en plus, pour se détacher de l’original le script est mal écrit, s’enfonçant dans un pathos mélo guimauve abandonnant les détails cruciaux, ça vire au cauchemarda. De plus, incohérence historique, il me semble qu’en 33 de notre ère, la Grèce était pacifier depuis des siècles, et qu’ils n’avaient plus d’armée ni navires de guerre… Alors Ben-Hur et Ben-Hur : Photo Jack Huston, Morgan FreemanMessala, Jésus et Ponce se perdent totalement dans une sorte de sous culture historico-religieux-hollywoodien pour une commercialisation raté. Je me suis terriblement ennuyé, certes comparant trop souvent entre les deux histoires comme dans le jeu des 7 erreurs, mea culpa ! Etonnant aussi un propriétaire de chevaux ne connaissant pas de meaux de ses et guérisons de ses préçieuses bêtes. Pourtant, parfois de bonnes prises de vues, comme lors du combats naval vu que des calles de rameurs, apportent un côté incisif à la narration.

Ben-Hur : Photo Toby KebbellOutre ces deux versions de 2016 et 1959, le récit e été déjà relatée dans réalisation  de 1907 par Harry T. Morey, Sidney Olcott et Frank Rose, avec Herman Rottger et William S. Hart, puis en film d’animation 2003 par William R. Kowalchuk Jr. et en mini-série télé de deux épisodes en 2010 avec Joseph Morgan, Stephen Campbell Moore et Emily VanCamp.

Avec un casting hétéroclite, Jack Huston (Ave César) et Toby Kebbell (Warcraft), Rodrigo Santoro (Jane got a gun) et Nazanin Boniadi (Zoolander 2), Morgan Freeman (La chute de Londres) et Pilou Asbæk (Lucy), Ayelet Zurer (Man of steel) et Marwan Kenzari, mais aussi Sofia Black d'Elia (Projet Almanac), Haluk Bilginer et Moises Arias, dans cette insipide aventure.

1 étoile

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Films
commenter cet article

commentaires