Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2016 6 19 /11 /novembre /2016 18:22

Un très grand merci à M6 vidéo pour m’avoir permis de découvrir ce très beau film dans la montée du fascisme, réalisé en 1954 par Carlo Lizzani, d'après le roman de Vasco Pratolini, restituant une ambiance lourde, avec une haute qualité image remastérisée HD et son restauré.

Afficher l'image d'origine Dans un quartier pauvre de Florence en 1925, Mario vient s’installer dans une chambre en face de l’immeuble de sa fiancée Bianca. Il côtoie tous les habitants de la rue, dont Hugo et Maciste, militants communistes qui luttent clandestinement contre les chemises noires qui imposent leur loi. Pour avoir refusé de céder au racket des fascistes, le charcutier Alfredo est violemment bastonné, laissant sa femme Milena. dans le désespoir. Avec Mario une idylle commence. Cependant, les militants d’extrême droite préparent une nuit de violence meurtrière.

Afficher l'image d'origine Un très beau film, certainement le meilleur traitant de la montée du fascisme en Italie. Cela me rappelle le vécu mon grand-père Gaetano, dont les fascistes voulurent qu’il adhère, et qui suite à son refus du s’enfuir via son village pour un rapide adieu à sa famille, et quitter son pays pour Paris, condamné à mort. Ainsi, au travers de ce quartier pauvre mais travailleur, ces chroniques des pauvres amants relatent divers protagonistes aux beaux portraits, dont les femmes ont la part belle, dans une situation de montée de l’oppression, de la violence et du meurtre Afficher l'image d'originepolitique vers la prise du pouvoir de la dictature. Dans cette rue, entre inquiétude et résistance, des amours naissent ou se meurent, comme les vies des divers militants des deux bords. Une ambiance délétère qui annonce un futur proche beaucoup plus dramatique. Une vue d’ensemble de gens de tous bords, dans un quotidien où tous sont au courant de chacun des faits et gestes des uns et des autres, se surveillant comme se protégeant, tentant d’échapper autant que possible aux coups, dans une période dangereuse.

Ce film fait parti de la très belle collection Les maîtres italiens, dont Les surprises de l’amour, La chance d'être femme, Pauvres mais beaux, Femmes dangereuses, Un dimanche romain, et Un héros de notre temps, complètent une belle série représentatives du cinéma italien.

Afficher l'image d'origineUn très beau casting choral avec Marcello Mastroianni et la très belle Antonella Lualdi absolument excellents, Anna Maria Ferrero et Cosetta Greco, Bruno Berellini et Irene Cefaro, Adolfo Consolini et Giuliano Montaldo, mais aussi Gabriele Tinti et Eva Vanicek, Wanda Capodaglio et Andrea Petricca, ou encore Garibaldo Lucii, Mario Piloni et Ada Colangeli

Afficher l'image d'origineLe film Chroniques des pauvres amants de Carlo Lizzani, issu de la très belle Collection les maitres italiens distribué par M6 vidéo, est disponible dans les meilleurs bacs depuis le 5 octobre 2016. Il est proposé en version originale italienne sous-titrée français. Dans les suppléments un passionnant entretien avec l'excellent Jean Gill sur le cinéma italien et la carrière du réalisateur et des comédiens.

3 étoiles https://larivegauchecinema.files.wordpress.com/2014/12/cronache4.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Films
commenter cet article

commentaires