Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2016 2 15 /11 /novembre /2016 10:46

Encore un bon gros navet dont Marvel commence hélas à nous habituer, avec ce film de Scott Derrickson (Délivre-nous du mal), inspiré du comics books créé par Steve Ditko.

Doctor Strange : Photo Benedict Cumberbatch, Rachel McAdams Neurochirurgien de génie, le docteur Stephen Strange est particulièrement doué, lorsqu’un tragique accident de voiture le prive de toutes ses facultés physiques, sans plus aucun espoir. Quand une information lui parvient d’un ancien patient devenu tétraplégique ayant retrouvé une totale normalité, Strange veut en savoir plus. Sa quête le mène au Tibet vers un gourou mystique, et d’une guerre entre des mondes parallèles qui menace le notre. Grâce à sa formation, Strange devient un surhomme pour combattre les forces du mal.

Afficher l'image d'origineDans un mélange de Inception, ce récit nous lasse d’entrée de jeu avec une mise en scène des plus basiques qui nous en rappelle bien d’autres, sans aucune surprise ni originalité. Tout sent le ranci dans cette histoire, sans trouver le ton décalé qui pourrait nous intéresser à tout le moins nous distraire un temps soit peu. Je me suis terriblement ennuyé à mourir. Les effets tridimensionnels des villes déformables ou des vols dans les airs n’arrivent jamais à nous faire Doctor Strange : Photo Benedict Cumberbatch, Tilda Swintondécoller de la lourdeur qui nous plombe sur place. Pourtant, sans être nouveau, le contrôle du corps par le psychisme était en soit un thème qui aurait du nous intéresser, et pourquoi pas ces mondes parallèles également, pour peu que le découpage eut été moins long à démarrer avec cette moitié entière consacrée à la recherche puis de la formation, pour finir dans cette bataille pauvrement pathétique. Il n’y a malheureusement rien à sauver. Espérons qu’à l’instar Afficher l'image d'origine de la bande dessinée, il n’y aura pas de franchise avec les Défenseurs composé d’Hulk, Namor le prince des mers et du Surfer d'argent. Ce super-héros de comics book, né en 1963 par Steve Ditko, a déjà vu des adaptations à la télévision dès 1978, ainsi que dans des jeux vidéo.

Afficher l'image d'origine Benedict Cumberbatch (Zoolander 2) et Chiwetel Ejiofor (Seul sur Mars) font ce qu’ils peuvent en pure perte, quand la belle Rachel McAdams (Spotlight) en fond de décors, de même que Benedict Wong (Kick-Ass 2) et Mads Mikkelsen (The salvation), Tilda Swinton (Ave César) et Michael Stuhlbarg (Dalton Trumbo), ainsi que Benjamin Bratt (Mise à l'épreuve 2) et Scott Adkins (Grimsby - agent trop spécial), Zara Phythian, Alaa Safi (Nous trois ou rien) et Katrina Durden (Kick-Ass 2), ou encore Topo Wresniwiro, Umit Ulgen (007 Spectre) et Linda Louise Duan, disparaissent bien vite des mémoires.

2 étoiles

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Films
commenter cet article

commentaires

dasola 17/11/2016 17:54

Bonsoir Bob, je suis moins sévère que toi: j'ai passé un bon moment. Le seul bémol serait les "méchants" qui ne le sont pas assez. Bonne soirée.

platinoch 16/11/2016 17:15

Grosse déception pour moi aussi. Les supers-héros se suivent et se ressemblent de même que le canevas de leurs histoires. Le film MARVEL de trop...