Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2016 3 16 /11 /novembre /2016 19:04

La dix-neuvième édition de l’opération « un dvd pour une critique » par Cinetrafic, se poursuit avec Love bite, sympathique cette comédie fantastique britannique réalisée en 2012 par Andy de Emmony, plus spécialisé dans les séries télévisées, passe à l’univers des loup-garou pour son second métrage après West is west en 2010..

Love Bite : Photo Ed Speleers Jamie et ses amis Kev, Bruno et Gilkes, puceaux invétérés se retrouvent en vacances dans leur bled perdu de Rainmouth, n’ont une seule idée en tête que perdre leur pucelage. Pour y parvenir, ils s’incrustent dans des soirées, en vain. Ce soir là, Jamie fait la rencontre de la très belle Juliana nouvellement arrivée en ville, dont il tombe éperdument amoureux. Ce même soir de pleine lune, des jeunes disparaissaient violemment croqués. Par Sid, chasseur de loup-garou, Jamie apprend que la bête s’attaque aux vierges. Il devient urgent de perdre leur virginité au plus vite, et Jamie le souhaiterait plus que tout avec Juliana qu’il commence à soupçonner d’être une louve-garou.

Afficher l'image d'origine Étonnamment, cette comédie romantico-horreur met un temps infini à se mettre en place, entre deux gags potaches et répliques comiques et de rapides scénettes gores, sans jamais être véritablement sexuellement trash quand c’est le sujet principal pour des ados pré-pubères, et un loup-garou gigantesque qui se fait hélas un peu trop rare. De fait, j’ai été tenu en haleine tout du long dans ce chassé croisé entre les protagonistes en quête de sexe, d’amour et de survit, pour aboutir avec une petite pointe de déception sur un final trop sobre. Film bien sympathique au demeurant, Afficher l'image d'origine avec des gags à profusion, de bonnes répliques mais qui s’éternise à outrance pour nous satisfaire de peu, ni en déniaiserie ni en gore, pour un monstre qui méritait mieux. Je me suis tout même beaucoup amusé avec cette bande d’ados aussi entreprenant que maladroit face à des filles aussi facilement accessibles mais mal récompensées. La romance entre le jeune lycéen et la mystérieuse jeune femme, exacerbe l’intérêt du suspens amoureux et d’horreur, pour un final sympathique dont Afficher l'image d'origineon aurait voulu en savoir plus. La réalisation, dans sa mise en scène comme dans son récit, est maitrisée et bâtie comme un épisode de série télévisée, bien qu’un peu trop étirée, mais qui comporte beaucoup d’intérêt, d’humour et d’émotion.

http://www.filmofilia.com/wp-content/uploads/2013/07/LOVE-BITE-Image-26.jpg Avec la très belle Jessica Szohr (Ted 2) et Ed Speleers (Alice de l'autre côté du miroir) attachants autant qu‘émouvants et drôles, Luke Pasqualino (Snowpiercer) et Daniel Kendrick, Timothy Spall (Duo d'escrocs) et Robin Morrissey (Cloud Atlas), ainsi que Kierston Wareing et Robert Pugh, Joy McAvoy (La part des anges) et Rona Morison, Eloise Smyth et Adam Leese, mais aussi Francesca Hunt et Daniel Kendrick, Rachel McCreath et Rosie Sansom, Annabel Norbury, ou encore Imogen Toner, Natalie Clark et Pippa Andre.

Le film Love bite, réalisé par Andy de Emmony, distribué par Metropolitan Vidéo est disponible en DVD dans les meilleurs bacs depuis le 21 novembre 2016. Il est proposé dans la en version originale anglaise sous-titrée français, et version française.

Un très grand merci à Cinetrafic, avec des films de l'année cinéma 2017, ainsi qu’à ses partenaires pour toutes ces belles découvertes et ces riches émotions.

2 étoiles

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Films
commenter cet article

commentaires