Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 décembre 2016 4 01 /12 /décembre /2016 18:52

Comédie dramatique de Nadège Loiseau nous entraine pour sa première réalisation dans un cas de conscience de mère à cinquante ans, phénomène de société résurgeant avec une natalité de plus en plus tardive.

Afficher l'image d'origine Nicole Payan, femme mariée à Jean-Pierre au chômage, et mère de deux grands enfants dont sa fille Arielle est elle-même jeune maman d’une petite Zoé, doit gérer tout se beau monde infantilisé en plus de sa maman Mamilette, se retrouve enceinte à 49 ans. Commence pour elle une période de doute sur l’issue à donner à sa situation inattendue, entre avorter ou garder l’enfant, et toutes les conséquences morales et éthiques, quelques soit la décision finale.

http://fr.web.img4.acsta.net/pictures/16/09/14/17/48/014356.jpg Jolie réflexion sur un « accident », poncif inadéquate quand on a des relations non protégées et donc forcément pas accidentelles mais plutôt irréfléchies. Cependant, se remettre dans les couches à un âge avancé quand les enfants sont déjà grands et eux-même parents, est en effet un choix qui mérite réflexion. Le petit locataire est une image sympathique du bébé à venir, qu’un horrible polichinelle dans le tiroir. D’autant plus quand l’environnement familial est aussi immature et ingérable.

Afficher l'image d'origineLe ton du récit navigue entre humour et émotion, burlesque et dramatique selon les situations et les protagonistes. Une réalisation maitrisée qui aborde un sujet sensible sous tous les angles sans concession dans ce qu’implique de responsabilité de mettre au monde un enfant, sans tomber dans le piège de moralisme exacerbé dans un sens ou dans l’autre, mais juste une narration qui met à plat toutes les conséquences que cela implique.

http://rhone-alpes-cinema.fr/upload/images/web-le-petit-locataire-photo-8-%EF%BF%BD-les-films-du-worso--srab-films.jpg Avec Karin Viard (Lolo) tout en justesse, face à Philippe Rebbot (L'effet aquatique) excellent, de même qu'Hélène Vincent (L'odeur de la mandarine), quand Manon Kneusé (Situation amoureuse : c'est compliqué) est un cran en dessous. Antoine Bertrand (Starbuck) et la jeune Stella Fenouillet, comme Raphaël Ferret (La fille de Brest) et Côme Levin (Five), Grégoire Bonnet (Je compte sur vous) et Nadège Beausson-Diagne (Rien à déclarer), ou encore Maxime Daurel, la jeune gymnase Lilas Bennij et Annick Christiaens (Yves Saint Laurent) sont de la partie.

2 étoiles

Partager cet article
Repost0

commentaires