Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2017 2 11 /07 /juillet /2017 10:30

Un grand merci à Gaumont pour m’avoir permis de découvrir ce très sympathique film d’animation réalisé en 2016 par Eric Summer et Éric Warin, qui nous transportent dans le Paris de la fin du dix-neuvième siècle en pleine mutation industrielle et artistique pour une jolie romance dans la dure formation et compétition acharnée.

Afficher l'image d'origineEnfermés dans un orphelinat en Bretagne, la jeune Félicie le Bras ne pense qu’à la danse, alors que son meilleur ami Victor rêve de devenir un grand inventeur. Quand il tombe sur une brochure de l’école de danse de l’Opéra de Paris recherchant de jeunes danseuses. Les deux amis s’évadent un soir pour se rendre à la Capitale. A Paris, Victor admire la construction de la Tour Eiffel et fini par trouver un ingénieur qui est prêt à le former, quand Félicie arrive à entrer à l’Opéra, prête à prouver son talent, grâce à l’aide précieuse d’Odette, son culot et travail acharné, et la rude concurrence face à Camille.

Afficher l'image d'origineSur un superbe graphisme, cette romance entre les facéties et les descriptions d’une époque -la construction de la Tour Eiffel, du Trocadéro et de la statue de la Liberté- ainsi que dans le milieu de la danse à hauteur d’enfant, se laisse déguster avec un savoureux plaisir. Passant de la Bretagne à la Capitale, les deux enfants qu’une enfance difficile et aux rêves de s’émanciper sont unis par des sentiments très fort, donne à ce récit Afficher l'image d'origineplein d’émotion et d’humour à souhait. Les chorégraphies sont belles et élancées, ont de quoi susciter des vocations, avec des scènes d’actions vives et alertes. De nombreuses références clin d’œil sont sympathiques. Une belle vision d’une époque et d’une ville en pleine mutation s’en ressent avec efficacité. On ne peut s’empêcher de penser à quelques années Afficher l'image d'origineprêt, à Un monstre à Paris. Je regrette un peu que la bande musicale ne soit pas restée dans le ton de l’Opéra, pour nous imposer une musique moderne américaine, surtout sur la fin avec Casse noisette. Une très belle réalisation avec des couleurs superbes et des vues splendides pour une magnifique animation, qui en met plein les yeux et les émotions.

Afficher l'image d'origineAvec les voix de Camille Cottin et Malik Bentalha, Kaycie Chase et Magali Barney, Frédéric Souterelle, Laurent Maurel et Émilie Marié, Céline Melloul, Françoise Cadol et Lila Lacombe, Philippe Dumond, Pascal Casanova et Hervé Rey, Antoine Schoumsky, Cathy Cerda et Christophe Desmottes.

Le film d’animation Ballerina, de Eric Summer et Éric Warin, distribué par Gaumont, est disponible en DVD et Bluray dans les meilleurs bacs depuis le 26 avril 2017. Il est proposé en version sous-titrée français pour les sourds et malentendants, ainsi qu’en audiodescription pour les aveugles et malvoyants.

3 étoiles

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Films animés
commenter cet article

commentaires