Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2017 3 25 /01 /janvier /2017 11:03

Yousry Nasrallah (Après la bataille) nous emmène de nouveau dans la classe moyenne égyptienne, aux couleurs et sonorités joyeuses pour une comédie sociétale qui vire au drame digne des films mafieux des années soixante.

Afficher l'image d'origineLors d’un mariage dont les préparatifs se mettent en place, l’agitation est à son comble dans la cuisine dirigée par Yehia qui est secondé par ses deux fils. Quand Refaat est passionné par les recettes aux saveurs succulentes, le cadet Galal, est un véritable coureur de jupons qui séduit les femmes en tous risques et tombe amoureux. Alors que l’ambiance monte en joie Afficher l'image d'origineet en rencontrent amoureuses secrètes, surgit un homme d’affaire peu scrupuleux qui veut racheter l’affaire de Yehia afin de maitriser un fast food mide in Egypt, qui refuse l’offre d’abord amicale et se transforme en menace dangereuse aux lourdes conséquences.

Afficher l'image d'origine Certainement un beau film, qui mêle astucieusement en un microcosme festif d’une journée tous les acteurs de la société égyptienne. Ainsi, entre archaïsme et modernité, la mafia vieille comme le monde continue ses ravages. De même toutes les hypocrisies inhérentes à la religion où les relations extraconjugales ne doutent de rien, avec d’étonnantes références christiques dans un islam local. Journée pastorale et Afficher l'image d'origine champêtre dans la joie et la bonne humeur qui se ternie dans l’horreur et l’absurdité finale. Malgré toutes les belles images et mise en scène à la Marivaux, la confusion est prégnante et des longueurs viennent parasiter un récit dans lequel nombre de protagonistes s’entremêlent autour de cette prise de possession violente de marché économique d’un fast food local assez risible.

Un beau casting avec Laila Eloui et Mena Shalaby , déjà partenaire de Bassem Samra dans Après la bataille, Ahmed El-Daoud, Alaa Zenhom et Sabrien, Zeina Mansour et Mohamed Sharnouby, ainsi que Mohamed Farrag et, Enaam Salousa.

2 étoiles

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Films
commenter cet article

commentaires