Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2017 6 07 /01 /janvier /2017 18:19

Epouvantable mélo pathos de Kenneth Lonergan, déjà coupable de Margaret, qui persiste dans un insupportable navet autant mal filmé que le récit est d’une indigeste guimauve.

Afficher l'image d'origine Lee Chandler, homme à tout faire dans une citée, apprend la mort de son frère Joe qui le désigne comme tuteur de son fils adolescent Patrick. Lee est chargé de gérer les biens et l’avenir du gamin, alors qu’il se débat avec un douloureux passé. Entre son ex-femme Randi remariée et enceinte, Elise l’ex-femme de Joe et mère de Patrick, les maitresses du gamin et les funérailles à organiser, Lee doit mettre de l’ordre dans sa vie comme dans celle des autres.

Afficher l'image d'origine Je passe sur un récit écrit à quatre mains dont la mise en scène d’amateur de première année s’est perdue dans des flashbacks désordonnés et confus pour une réalisation dont il aurait fallu couper une heure trente de succession de scènes inutiles et sans aucun intérêt plutôt que de faire durer ce calvaire à faire semblant de génie pour masquer un manque évident de talent. Je passe sur une musique au crincrin violoneux épouvantablement mélo. Enfin je ne parlerai pas des personnages tous plus tarés les uns que les autres, entre l'oncle alcoolique drogué coupable de Afficher l'image d'originela mort de ses enfants  que l’on tente de nous faire apitoyer, de son stupide neveu qui perd son père et ne pense qu’à forniquer, de la mère enceinte après un tel drame et aime encore son ex mari qui se bat avec tout le monde… Le seul sympa de l’histoire est le frère… mort. Ce n’est donc pas l’histoire que je n’ai pas aimé, bien qu’elle n’est rien à raconter, mais c’est toute la réalisation entre images, travelings, mise en scène et montage, et un horrible jeu d’interprète entre atroce et ridicule.

Afficher l'image d'origineCasey Affleck (Interstellar) est aussi expressif qu’une huitre, quand Michelle Williams (Prozac nation) est épouvantablement nulle, autant que Lucas Hedges (The grand Budapest hotel) très mauvais. Reste Kyle Chandler (Carol) qui hélas est trop peu en scène. Gretchen Mol (Nos funérailles) et C.J. Wilson (Le nouveau stagiaire), le jeune Ben O'Brien et Richard Donelly (American bluff), Virginia Loring Cooke et Quincy Tyler Bernstine (Still Alice), ou encore Missy Yager et Stephen Henderson (Lincoln), MaryMallen, Susan Pourfar (L'homme irrationnel) et Tom Kemp (American nightmare 3), ainsi que les petites Chloe Dixon et Ellie Teves, Kara Hayward (Moonrise kingdom), Anna Baryshnikov et Danae Nason, font ce qu’ils peuvent.

screem

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Films
commenter cet article

commentaires

Melisa 16/01/2017 14:21

Manchester by the Sea est un beau film ! L’histoire est magnifique, bouleversante et d’une grande sincérité ; le tout est porté par de bons acteurs. Casey Affleck est excellent dans le rôle de cet homme meurtri.