Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2017 5 10 /03 /mars /2017 17:57

Très sympathique série de trois saisons et demi entre 2014-2016 de 38 épisodes de 23 minutes, créée par Carter Covington, Dana Goodman et Julia Lea Wolov, pour une totale immersion dans le monde des ados où les amours LGBT en tous genres sont abordés dans une tolérance entre humour endiablé et émotion sincère, hélas arrêtée en cours.

Amy Raudenfeld et Karma Ascroft, sont deux adolescentes de 15 ans, amies inséparables depuis le jardin d’enfants et véritables âmes sœurs. Lycéennes à Hester High School, elles sont totalement invisibles, Amy souhaite le rester quand Karma rêve d’être la plus populaire. A la suite d’un quiproquo sur une réplique de Lauren, la sœur d'Amy par alliance, elles sont prises pour un couple de lesbiennes, et deviennent les stars adulées de lycée. Pour faire plaisir à Karma, Amy accepte de jouer le jeu de faire semblant -faking it-. Elues reines du bal de promo, au moment d’être démasquées par Lauren, et pour sauver la face et le rêve de son amie, Amy embrasse Karma sur la bouche avec passion devant l’auditoire ravi. Si pour Karma le vrai baiser est pour de faux, pour Amy il est révélateur, car elle se rend compte qu’elle est amoureuse de son amie depuis toujours et qu’elle est lesbienne. Mais son amoureuse est hétéro et attirée par Liam Booker, le plus populaire du lycée et coureur invétéré devant l’éternel. Rapidement, son meilleur ami gay Shane devient le confident d’Amy. S’engage alors, entre mensonges et dénies, des tentatives permanentes pour Amy d’avouer son amour, de mentir pour essayer de convaincre les uns et les autres dans des chassés croisés amoureux où les amitiés risques gros.

Une belle, drôle et originale série sur les LGBT dans un lycée de tolérance qui démarrait fort sur un script plein d’humour et d’émotion, magnifiquement écrit et mis en scène sur la première saison jusqu’à la fin de la première moité de la deuxième. Et puis brutalement, emberlificoté dans un scénario se compliquant à outrance, la trame s’est perdue avant de se retrouver à la première partie de la saison trois... brutalement arrêtée. En effet, alors que le récit partait sur l’homosexualité d’Amy, belle et amoureuse en vain de son amie Karma, trouvant flirts et amour avec Regan, une tentative de lui nier son orientation s’est alourdi sans réelle justification pour casser sa romance, quand sans cesse Amy est toujours amoureuse de Karma, et ne flirte avec que des filles, aussi peu intéressée par le beau et gentil Felix, avant de redémarrer par défaut une nouvelle romance avec la belle Sabrina.

Une série arrêtée par MTV Vidéo qui a jeté un froid chez les fans, lançant rapidement des pétitions pour que Netflix rachète les droits et finisse la série. Son créateur, Carter Covington, a pour autant spoilé ce qui était attendu dans la saison et demi manquante. Comme on s’en doutait dès le début, et que l’on souhaitait et attendait avec autant de plaisir et d’impatience, la deuxième partie de la troisième saison devait voir les amours d’Amy et Sabrina, Lauren et Liam, Felix et Karma, Shane et Noah se compliquer, avant que dans la quatrième et dernière saison, Karma se rende compte de son amour pour Amy et son homosexualité refoulée n’éclate enfin pour sortir du placard, et les deux amies finissent ensemble, amoureuses et heureuses.

Avec le changement de direction à MTV les espoirs des fans brillent un peu, ne serait-ce que par respect pour les interprètes et le public. Croisons les doigts… d’autant que cette série abordait avec beaucoup d’humour et d’émotion, les différentes composantes de la communauté LGBT, avec des lesbiennes et gays, mais aussi des transgenres et Intersexes, en plus du métissage racial comme social, abordant aussi des faits sociétales, dans un établissement scolaire idéale où la tolérance est de mise. Ainsi, la trame générale se suit avec plaisir et régal sur des personnages particulièrement attachants, avec beaucoup d’originalité de ton et de découpage, dans lequel chaque épisode aborde une thématique et une sensibilité pertinente.

J’ai adoré la virulence qui bouscule sans détour dans le monde des adolescents tous ces éveils à l’amour et à la sexualité sans tabou ni retenu. Si les liens entre Amy et Karma sont terriblement émouvant de sincérité, le couple Amy / Regan l’était tout autant qu’Amy / Sabrina, comme celui de Karma avec Liam. De fait, comme beaucoup, sans trop y croire, j’aimerais que cette série vraiment originale ai la chance de trouver une chaine courageuse pour finir ce récit enchanteur.

Avec un casting riche et sympa, dont les très belles et talentueuses Karmy Rita Volk (Very bad games) absolument magistrale, et Katie Stevens fabuleuse, sont drôles et émouvantes, face à Gregg Sulkin (Another me) et Michael J. Willett (G.B.F.) tout aussi talentueux,ainsi que la belle et Bailey de Young, Keith Powers, Courtney Kato et Breezy Eslin, Rebecca McFarland et Senta Moses Mikan, la belle et émouvante Sophia Taylor Ali et Parker Mack (Ouija : les origines), la belle et touchante Yvette Monreal, et une bande de Pretty little liars, dont Lindsey Shaw (La reine du bal) et Chloe Bridges (Hors contrôle), Bernard Curry, Kara Royster et Bernard Curry tout comme Sulkin et Powers, August Roads et Erick Lopez, Elliot Fletcher réel transgenre, Lance Barber (Gangster squad), Bruce Thomas (Bon à tirer (B.A.T.)), Shakira Barrera, et tant d’autres aussi marquants.

3 étoiles

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Séries télé
commenter cet article

commentaires