Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 17:03

Belle surprise avec cette comédie romantique d’Audrey Dana (Sous les jupes des filles), qui apporte une originalité d’avec les échanges standard de corps et d’esprit, pour une transexuelle malgré elle.

Jeanne, quadra divorcée et mère de famille, est cadre dans le BTP très macho, en a marre de se faire écraser parce que femme. Elle en vient à souhaiter être un homme, et c’est ce qui se produit au petit matin… du moins tout en gardant son corps de femme, il lui est pousser un pénis. Telle une transsexuelle, Jeanne va connaitre les désirs masculin et la mentalité qui va avec, telle une attirance sexuelle pour sa meilleure amie Marcelle. C’est surtout pour son collègue Merlin qu’une attirance mutuelle se crée, rendue difficile avec son sexe en trop.

Je me suis beaucoup amusé avec cette histoire sous forme de transgenre shemale traitée avec beaucoup d’humour pour entrer réellement dans le vif du sujet qu’apporte cette diférrence sexuelle entre homme et femme. Cela nous change en effet des transferts de corps que nous avons souvent eu l’occasion de voir, soit entre deux potes dans Echange standard, soit en intersexe comme dans It's a boy girl thing pas plus tard à degré moindre dans Your name. Avec ce récit, Audrey Dana nous offre une belle comédie romantique savoureuse pleine d’humour et même d’émotion, malgré quelques petites longueurs, pour une bonne surprise.

Avec Audrey Dana (Pension complète) qui est excellente, face à un Christian Clavier (Babysitting 2) désopilant, et Eric Elmosnino (La famille Bélier), la très belle Alice Belaïdi (Un petit boulot) toute aussi drôle, Antoine Gouy (L'enquête) et Joséphine Drai (Prêt à tout), Jonathan Louis (Les têtes de l’emploi) et la jeune Victoire Brunelle-Remy.

3 étoiles

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Films
commenter cet article

commentaires

platinoch 23/03/2017 10:10

Drôle et surtout pertinent en matière de dénonciation du sexisme et du machisme de notre société. Un bémol toutefois, Audrey Dana ne sait pas conclure son film et l'étire un peu en longueur sur la fin, avec une romance qui n'apporte pas grand chose...