Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2017 4 18 /05 /mai /2017 08:00

Un grand merci à Optimale pour m’avoir permis de découvrir cette excellente comédie espagnole réalisée en 2015 par Sonia Sebastián, pour son premier long métrage, plus habituée aux séries, qui s’est inspirée de sa propre série saphique Chica busca chica.

Par ses infidélités à répétitions avec toutes les filles qu’elle croise, Inès fini par tout perdre, sa petite amie Becky, son superbe emploi et surtout son rêve américain. Elle se résigne à rentrer en Espagne chez son ex-petite amie Lola qu’elle avait abandonnée enceinte dix ans plus tôt. Justement, son retour coïncide avec la fête des premières règles de sa fille Candela qu’elle ne connait pas, et qui souhaite connaitre l’identité du père biologique. Elle y retrouve toutes ses amies, souvent des ex, et Blanca, une hétéro qui lui avait résisté et pourrait se conquérir enfin. Mais poursuivi par une ex américaine, Kirsten, qui débarque dans ce petit monde de folie, la journée promet d'en voir toutes les couleurs.

Excellente comédie, drôle et complètement loufoque, à plusieurs tiroirs en marivaudage, qui s’inspire de la série Chica busca chica réalisée en 2007, diffusée en ligne sur Youtube à l’occasion de la célébration de l’Europride 2007 célébré à Madrid. Ainsi, avec Inès / Nines, sorte de Shane McCutcheon (The L world), irrépressible coureuse totalement infidèle qui rejoint sa bande d’ex ou de futures ex, renoue des amitiés et amours perdus, des espoirs vains dans un entrecroisement de destins et des révélations gays et lesbiens. Je me suis beaucoup amusé dans cette folle sarabande autour d’une jeune fille entourée d’autant de folie heureuse et de déceptions dont la chaleur et l’humour des situations en quiproquos, de répliques en de multitudes scènettes abordent autant de sujets LGBTQ avec autant de légèreté.

Une réalisation vive et alerte, dans une mise en scène riche en événements pleine de surprises et de révélations. Une grande partie de la troupe se connaissant, bien rodée par la série, on sent une véritable alchimie qui s’en dégage. Ainsi, limite théâtrale, le récit en trois actes nous offre le panel complet de la communauté dans une jolie ambiance de fête amoureuse et de désirs, d’amitié et d’amour, dans la joie et la bonne humeur. On aurait presqu’envie de voir une suite comme dans la série.

Avec les excellentes et très souvent jolies Celia Freijeiro et Cristina Pons, Sandra Collantes et Jane Badler, María Ballesteros (Princesas) et María Botto (Vacances à la grecque), Estefanía de los Santos, Adrián Lastra, Paulina Gálvez, Jaime Olías, Adrián Lastra, Marina San José, Ismael Martínez ([REC]³ Génesis), Eulàlia Ramon, Karina Matas Piper, Sabrina Praga, Alberto Velasco, Derrick Alvarez (Opération Muppets), Beatriz Montañez, et la jeune Mar Ayala.

Le film De fille en fille de Sonia Sebastián, distribué par Optimale, est disponible en DVD dans les meilleurs bacs dès le 18 mai 2017. Il est proposé en version originale espagnole sous-titrée français. Dans les suppléments, 6 scènes coupées, des extraits des répétitions, et 8 capsules promos dans le cadre de la campagne de crowdfunding lancée pour le financement du film.

3 étoiles

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Films
commenter cet article

commentaires