Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2017 2 18 /04 /avril /2017 10:38

La vingtième édition de l’opération « un dvd pour une critique » par Cinetrafic, continue avec l’excellent film biopic de guerre Tu ne tueras point, réalisé par Mel Gibson, qui nous plonge dans l’horreur de la guerre au plus près de la violence et de l’héroïsme du premier objecteur de conscience.

Lorsque les Etats-Unis entre enfin dans le conflit mondial, Desmond Dos décide de s’engager, mais sans porter les armes. Il souhaite être infirmier afin de mettre en pratique sa non violence entre sa foi et sa conscience. Une position qui lui vaut brimades et humiliations et un procès militaire avant finalement d’être toléré. Lors de la terrible bataille D’Okinawa, sur le site imprenable de Maeda. Une position où les américains se font massacrer depuis des semaines. Quand à une nouvelle retraite, Desmond décide de rester et de tenter de sauver ses camarades blessés.

Un très beau biopic sur le premier objecteur de conscience, véritable héro de guerre sans avoir jamais porter une arme et encore moins tué, mieux même, il sauvera jusqu’à 75 blessés de la mort certaine, dont certains de ses camarades qui l’avait tant maltraité. Film terrifiant de réalisme de la guerre, sale et sanglante, monstrueuse et inhumaine dont sort de ces charniers sans nom ce souffle de vie et d’espérance. Une histoire vraie, qui démontre le vrai sens du pacifisme. Après peut se poser la question que soulève ce film sur les objecteurs de conscience, dont je suis le premier à applaudir de la non violence… mais si tout le monde faisait comme eux, face aux nazis de tout bords qui n’ont pas franchement la même optique, nous serions sacrément dans la m… La grande force de celui-ci est d’avoir participé, secouru, soigné et sauvé la vie de ses camarades et même des ennemis, pour donner l’utile et l’indispensable de sa mission unique. Aussi formidable que soit son exemple, un petit quelque chose fini par gêner dans cette réalisation, avec le fanatisme religieux d’un message qui n’est plus en rapport avec la non-violence.

Un très beau film de guerre sur le courage d’un homme, sorte de Forrest Gump, d’un courage puisé dans une foi intègre…griste. Une réalisation superbe, maitrisée de bout en bout, avec des images et des travelings magnifiques pour des scènes d’actions d’un rare réalisme exacerbé qui donnent froid dans le dos face à l’horreur des combats hallucinants de fanatisme qui n’ont plus rien d’humain. Une très belle restitution de ce qu’est la guerre sans jouir du spectacle comme trop souvent dans les films de guerre, mais pour une monstrueuse évocation des faits.

Avec Andrew Garfield (The amazing spider-man) qui dégage un côté autiste particulier joue avec talent et conviction, face à Vince Vaughn (Légendes vivantes) et la très belle Teresa Palmer (Dans le noir), Sam Worthington (Everest) et Luke Bracey (Point break), Hugo Weaving (Le hobbit) et Rachel Griffiths, Richard Roxburgh, Richard Pyros et Milo Gibson fils du réalisateur, et les jeunes Darcy Bryce et Roman Guerriero.

Le film Tu ne tueras point de Mel Gibson, distribué par Metropolitan Filmexport ainsi que sa page Facebook disponible depuis le 9 mars 2017 en DVD et Bluray. Il est proposé en version originale anglaise sous-titrée français, et en version française Dans les suppléments un petit discours de Mel Gibson pour le coup un rien ringard et patriotique pas trop top, un making-of Les coulisses du tournage, quelques scènes coupées et Le jour des vétérans.

Un très grand merci à Cinetrafic, dont on peut retrouver des films de guerre http://www.cinetrafic.fr/film-de-guerre, et sur la 2nde guerre mondiale, et à ses partenaires pour toutes ces belles découvertes et émotions.

3 étoiles

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Films
commenter cet article

commentaires

platinoch 26/04/2017 11:57

Un film de guerre à l'ancienne très efficace et plutôt malin. Avec un héros christique comme Mad Mel les adore. Un grand film.