Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2017 4 11 /05 /mai /2017 17:10

Un grand merci à Optimale pour m’avoir permis de découvrir cette comédie dramatique argentine réalisée en 2016 par Lucas Santa Ana, pour son premier long métrage sur les sentiments d’amitié extrême proche de l’amour.

Trois jeunes de vingt ans, Adrián, Santiago, et Daniel, meilleurs amis depuis toujours, vont faire du camping dans un bois en face de la mer, comme ils le font très souvent. A peine installés, ils font la rencontre de la belle Julieta. Rapidement, Santiago sort avec elle qui suscite jalousie et haine de la part de Daniel, dont la jeune fille pressent qu’il est gay et amoureux de son amant. Une attirance mutuelle entre les deux garçons qui trouble leur amitié, quand Adrián trouve réconfort auprès de Julieta suite à une nouvelle qui l’affecte. Une ambiance tendue où les désirs, sentiments cachés et les frustrations risquent de mettre à mal des amitiés fortes et sincères.

Comme une jeune mariée sans sexe, la bromance est une amitié très entre deux hommes, ou deux femmes, avec des sentiments très forts, mais sans relation sexuelle, tout juste parfois des baisers et des touchés, qui se retrouve dans son abréviation entre brother (frère) et de romance. Le sujet principal de ce récit très tendu, est celui de jeunes très liés dans une ambiance troublante, où la limite entre l’amitié et l’amour homosexuel se frôle, se teste et se découvre ou se refoule. Ainsi, le thème déjà évoqué au cinéma tel Very bad trip ou Frances Ha, et dans la presse people, aborde de front avec subtilité et émotion, ces émotions refoulées d’homosexualité non assumée, dont le passage à la vie adulte pour ces trois protagonistes se rajoute celui du passage de l’amitié à l’amour, brisant un socle de lien et des tabous. Une belle évocation sur ce questionnement, qui s’apparente, tels les bis qui ne s’assument pas, entre les refoulés ou enfermés dans le placard. Une réalisation subtile, qui sait jouer des tabous et codes du genre pour révéler des non-dits, par delà les mots dans les gestes et les regards avec une belle sensibilité tout en pudeur.

Avec les excellents Javier de Pietro, Agustín Pardella et Marcos Ribas, Luana Pascual et Alberto Masliah, ainsi que Lucas Santa Ana devant et derrière la caméra, et Iván Masliah.

Le film Bromances, de Lucas Santa Ana, distribué par Optimale, est disponible en DVD dans les meilleurs bacs depuis le 20 avril 2017. Il est proposé en version originale espagnole sous-titrée français.

3 étoiles

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Films
commenter cet article

commentaires