Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2017 2 09 /05 /mai /2017 17:53

Premier long métrage réussi d’Emmanuel Courcol, qui revient sur le centenaire de la terrible Grande Guerre et les conséquences sur les survivants des tranchées qui doivent réapprendre à vivre

Cinq ans après la fin de la grande guerre, Georges hère en Afrique dans une vie aventureuse avant de rentrer chez sa mère. Il y retrouve son frère Marcel enfermé dans un traumatisme muet. Il suit des cours de langue des signes avec Hélène, et retrouve le goût de vivre avec Madeleine, jeune veuve de guerre. Georges commence une difficile relation amoureuse avec Hélène.

Un bien joli film, avec les conséquences pour les survivants de la grande boucherie, dont les blessures pas toujours apparentes ont été tout aussi des plaies douloureuses. Qui n’a pas entendu les souvenirs des anciens, grands-parents ou grands-oncles raconter leur guerre, leurs copains tués, les conditions de vie, les charges, leurs blessures et captivités sans frémir ? Jamais ils n’ont pu oublier, jamais ce qu’ils ont vécu n’a pu se raconter autant qu’ils l’ont vécus. J’ai beaucoup aimé cette narration, dont la scène de colère de Georges tout à fait compréhensible sur l’impossibilité de comprendre leurs ressentis. Une délicate réalisation, dans des cadrages et des lumières pour une belle restitution d’époque et d’ambiance, qui honore la terrible mémoire d’une guerre inimaginable. Ainsi, sans rien montrer des tranchées et des horreurs, l’évocation forte et émouvante donne encore plus d’impression d’incompréhensible sensation.

Avec Romain Duris (Un petit boulot) excellent, face à Céline Sallette (Corporate) impressionnante, de même Grégory Gadebois (Ouvert la nuit) et Julie-Marie Parmentier (Sheitan) marquante, ainsi que Maryvonne Schiltz et Wabinlé Nabié, Yvon Martin (Les souvenirs) et Benjamin Jungers, Arnaud Dupont, Morwenna Spagnol et Thierry Bosc, Mathilde Courcol-Rozès, Armand Eloi, Fabrice Eberhard et Konomba Traoré, Maxime Dorian et Valentin Naulin.

3 étoiles

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75
commenter cet article

commentaires