Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2017 1 22 /05 /mai /2017 09:49

Un grand merci à Koba Films pour m’avoir permis de découvrir l’intégrale de cette série feuilleton de 8 épisodes de 90 minutes, réalisée en 1996 par Jean Sagols, créée par Gilles Gerardin et Éric-Emmanuel Schmitt d'après une histoire originale de Sarah Romano et Claire Berger, pour une saga de l’été d’une fresque familiale épique innovante alors, par son cadre et son récit.

Après avoir fait faillite à Bordeaux peu après la Grande Guerre, la famille Vallogne débarque sur Xeraco à Cuba. La grand-mère, Mathilde Vallogne, son fils Joseph et sa femme Constance et leur fils Maxime, ainsi que Bérénice et Antoine, jeune sœur et frère de Constance, sont accueillis par l'ancien métayer des Vallogne, Léon Bousqueyrolles et sa fille Reine. Il avait été envoyé en exil par le père Vallogne, quarante ans plus tôt, et a bien l’intention de profiter de sur venger de cette famille. Les Vallogne découvrent qu’ils propriétaire d’une terre marécageuse et insalubre. Ils décident de construire une digue et s’installer durablement. Quand le jeune Maxime attrape la terrible fièvre blanche incurable, alors qu’il devenait ami avec le petit Timoteo, Reine tente de devenir amie avec Constance, quand Léon fait tout pour saboter les Vallognes. Pendant ce temps, Pierre, le frère de Joseph, et ancien fiancé de Constance, s’évade du bagne de Cayenne, condamné injustement pour le meurtre de son père. Son ami Louis Debarbera meurt dans l’évasion, et Pierre va retrouver sa mère Clélia qui lui propose l’identité de son fils.

La grande saga de l’été sur TF1 qui a eut un immense succès public et critique, disposant d’un récit à rebondissement et changeait des feuilletons d’alors très terroir et paysannerie, en plus d’un casting prestigieux. De fait, j’ai été pris par l’ambiance plus que part le jeu des interprètes souvent inégal, par la réalisation et le récit plein de rebondissements et des surprises. Un divertissement qui nous entraine à Cuba en début du vingtième siècle pour des intrigues amoureuses et de rivalité haine et amour sur fond de vengeance. Un cocktail complet et explosif pour entrecroiser une multitude de trames dramatiques, comiques et romantiques, qui ne laisse personne indemne dans son lot de tragédies. Filmé dans un cadre presqu’idylique, dans une nature verdoyante, entre ciel azur et mer bleue. Evocation d’un époque, entre mode, politique et bagne. Un bon divertissement, qui raviva les fans d’alors, et le plaisir de retrouver des comédiens adulés.

Avec Francis Huster (Chacun sa vie) et Cristiana Réali (Camping 3), Marie-José Nat et Mireille Darc, Jean-Marc Thibault (Un homme et son chien) et Barbara Schulz (Baby phone), Charlotte Kady et Mathieu Delarive (Fonzy), Elvira Cervera et Xavier Deluc, Alexis Valdés et Thomas Sagols fils du réaisateur, Alexandre Thibault fils de l’acteur, Carlos Padrón et Adria Santana, Julia Brendler, Yorgo Voyagis et Dieter Kirchlener, Tobias Hoesl, Gianni Garofalo, Hector Noas et Carlos Acosta-Milian.

La série Terre indigo de Jean- Jean Sagols, issue de la Collection :Mémoire de la Télévision distribué par Koba Films, est disponible dans les meilleurs bacs depuis le 10 mai 2017 en DVD sans bonus.

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Séries télé
commenter cet article

commentaires