Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2017 4 22 /06 /juin /2017 08:00

Un très grand merci à Condor Entertainment pour m’avoir permis de découvrir ce très beau biopic canadien réalisé en 2015 par Robert Budreau, qui pour son second long métrage relate la vie et l’œuvre du célèbre jazzman Chet Baker, à un moment crucial de sa carrière.

En prison pour consommation de drogue, le célèbre trompettiste Chet Baker se voit proposer de jouer dans un film hommage par un producteur d’Hollywwod. Chet fait la rencontre de Jane, l’actrice principale dont il tombe éperdument amoureux. Un soir, en sortant d’un bowling, il est agressé par des dealers auquel il doit beaucoup d’argent. Mâchoires fracassées et dents cassées, Chet doit se remettre lentement du trauma et de ses cicatrices qui l’empêchent de jouer. Par amour pour Jane, il accepte d’arrêter la drogue et reprend espoir dans la musique.

Une très belle évocation du musicien de génie qui a marqué le jazz et le blues, mais à la carrière aussi en dent de scie par sa consommation de drogue qui ne le quittera jamais. Ainsi, sur une bande musicale qui rend hommage à ses œuvres et à son talent, cet artiste envouté par la musique au point de délaisser les amours, et par l’enfer de la drogue qui le tuera, ce film restitue une tranche de vie, à la fracture de sa carrière.

J’ai été très sensibilisé par sa musique, et terriblement éprouvé par son addiction assumée à la drogue. Une très belle réalisation maitrisée avec des flashbacks judicieux avec le film hommage de sa vie. Belle mise en

scène sur de belles images et une bande sonore choisie de son œuvre. Avec de plus une qualité d’interprétation d’Ethan Hawke dans un réalisme à couper le souffle. Un film qui hante longtemps sur la personnalité de l’artiste et de la musique qui raisonne longtemps.

Avec Ethan Hawke (10 000 Saints) fabuleux, et la belle Carmen Ejogo (Alien: Covenant) excellente, Callum Keith Rennie (L'Extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet) et Tony Nappo, Stephen McHattie (Haunter), Janet-Laine Green et Dan Lett, Kedar Brown, Kevin Hanchard, ainsi que Tony Nardi, Barbara Mamabolo, Charles Officer et Katie Boland, Janine Theriault et Joe Cobden.

Le film Born to be blue, de Jim Weedon, distribué par Condor Entertainment, est disponible en DVD et Blu-ray dans les meilleurs bacs dès le 22 juin 2017. Il est proposé en version originale anglaise sous-titrée français, et en audio français. Dans les suppléments, deux  court-métrages, The deaths of Chet Baker (2009) de Robert Budreau, et Chet’s romance (1988) de Bertand Fèvre, ainsi que des entrtiens des témoignages de spécialistes de l’artiste et d’artistes ayant bien connu Chet Baker, et entretiens avec le réalisateur et les principaux interprètes.

3 étoiles

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Films
commenter cet article

commentaires