Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2017 2 08 /08 /août /2017 08:30

Un grand merci à Metropolitan Vidéo pour m’avoir permis de découvrir ce film d’horreur et d’angoisse réalisé en 2016 par Caradog W. James, qui pour son troisième long-métrage, nous emporte dans une course contre le diable, avec une ambiance d’épouvante et d’émotion.

Après avoir abandonné sa fille Chloé, suite à des problèmes d’addictions, l’artiste désormais sevrée Jess, décide de récupérer sa fille de dix sept ans. Cependant, la jeune fille est apeurée depuis qu’avec son ami Danny, elle a frappé deux fois à la porte d’un manoir considéré comme maudit depuis le suicide de l’occupante, accusée de meurtres d’enfants. Danny disparait sous les yeux horrifiés de Chloé, emporté par une entité vengeresse. Pour sauver sa fille, Jess se lance dans une enquête policière contre le démon Baba Yaga.

Il est difficile désormais de se démarquer dans le genre tant il en a été déjà réalisé autant. Et pourtant, certains réalisateurs arrivent à trouver ce petit truc qui sort du lot. C’est le cas avec ce récit, qui trouve sa spécificité, en l’occurrence l’émotion dans la relation entre la mère et la fille, et cette enquête qui au fur et à mesure croit résoudre l'énigme

s'enfonce dans la terreur. Certes, l’ambiance est solidement posée, le suspens soigneusement entretenu, mais ce sont surtout les aspects humains qui l’emportent sur la trame, le monstre et l’ambiance, pour imposer un ressenti face à tout ce qui arrive aux jeunes femmes dans ce contexte sombre. Une réalisation classique et efficace, bien écrit pour une mise en scène crédible, sur des images soignées.

La légende russe de Baba -la femme du peuple- Yaga -brune, vieille- ou serpent en sanskrit, désigne la femme serpent d’où la jambe unique, est un seul ou plusieurs personnages ou dédoublée selon les contes. Baba Yaga à déjà inspiré nombre de multimédias, films, films animés, téléfilms, jeux vidéo et jeux de rôle ou encore bande dessinée.

Avec Katee Sackhoff (Oculus), et la très jolie Lucy Boynton, face à  Jordan Bolger, Pooneh Hajimohammadi, Nick Moran (Harry Potter et les reliques de la mort), Javier Botet (Conjuring 2), Richard Mylan (Les bienfaits de la colère), Ania Marson (Howl) et le jeune Callum Griffiths.

Le film Baba yaga, de Caradog W. James, distribué par Metropolitan Vidéo, est disponible en DVD et Bluray dans les meilleurs bacs dès le 8 août 2017. Il est proposé en version originale sous titrée français, et audio en français. Dans les suppléments, le making of du film et des entretiens avec le réalisateur, producteur et les principaux interprètes.

3 étoiles

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Films
commenter cet article

commentaires