Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2017 1 07 /08 /août /2017 08:52

Un très grand merci à Condor Entertainment pour m’avoir permis de découvrir cette très belle mini série télévisée australienne dramatique historique de six épisodes de six heures, réalisée en 2014 par Ian Watson et Ken Cameron, d’après le livre The other ANZAC de Peter Ree, d’après des faits réels sur des infirmières australiennes et new-zélandaises engagées dans le conflit de la première guerre mondiale lors de la bataille des Dardanelles dans l’horreur de Galipolli.

En ce début de 1915, engagées volontaires dans le corps des infirmières australiennes, cinq jeunes femmes, Alice Ross-King, Hilda Steele, Elsie Cook, Olive Haynes et Grace Wilson, traversent les mers pour Le Caire, base d’entrainement des troupes de l’Anzac. Elles sont envoyées au front vers la bataille de Gallipoli, où sont envoyés leurs compatriotes, pour une guerre terriblement meurtrière. Elles se trouvent face aux premiers blessés et malades et prennent conscience de l’horreur de la

guerre. Avec courage, ces jeunes femmes s'activent dans les pires conditions matérielles et sanitaires. Entre un travail harassant, face aux horreurs des blessures, la maladie et la malnutrition, les jeunes femmes sont aussi victimes de la violence des combats et des maladies. En plus du manque de matériel et de personnel et des difficultés sur le terrain, elles doivent faire face au

mépris et brimades des militaires et du personnel de santé britannique. Tandis que des romances se nouent avec les officiers Syd Cook, Harry Moffitt ou Norval Dooley, les angoisses se rajoutent à la peur de perdre leurs amoureux. Au retrait des alliés, le combat continu en France, les infirmières suivent leurs boys pour encore plus d’horreurs.

En ce centenaire de l’épouvantable boucherie de la première guerre mondiale qui a vu les gamins des quatre coins de la planète envoyés dans un conflit inimaginable de carnages et d’horreur, il était indispensable à la mémoire de tous, d’évoquer les héros des tranchés, mais aussi de toutes ces femmes. Ainsi, celles qui dans les champs et les usines (Elles étaient en guerre), il y a aussi ce précieux personnel de santé, des jeunes femmes volontaires qui ont été d’un tel courage, d’abnégation et de soutient, et qui ont aussi été victimes de la guerre, des bombes et de la maladie.

Cette très belle série rend hommage à ces volontaires australiennes et néo-zélandaises. Le récit aborde entre romances, les conditions difficiles de ces infirmières face aux blessés et aux malades, sur les différents terrains dans des éprouvantes conditions matérielles, mais aussi face au mépris des militaires de carrière comme des infirmières britanniques, considérées comme inférieures, issues des colonies. J’ai suivi avec beaucoup d’intérêt les protagonistes face aux difficultés, aux ressentis et aux rivalités, aux amours et amitiés et à la mort, avec beaucoup d’émotion et de passion.

Une très belle réalisation pour une reconstitution au plus près de l’époque, qui s’inspire de faits réels, basés sur des journaux, des lettres, des photographies et des documents historiques des personnels de l'AANS (Australian Army Nursing Service) des 2 139 femmes, dont 400 néo-zélandaises, ont été de toutes les campagnes d'Égypte à Salonique, de Lemnos et de France). 25 d’entre elles y ont trouvés la morts. L’ANZAC, Australian and New Zealand Army Corps (Corps d'armée australien et néo-zélandais) était un corps expéditionnaire australien et néo-zélandais afin de combattre les Turcs lors de la bataille des Dardanelles durant la Première Guerre

mondiale, puis pour tous les conflits en France, en Belgique, et au Moyen-Orient. Gallipoli fût une bataille suicidaire sans aucune préparation qui coutera en quelques mois, du 25 avril 1915 au 9 janvier 1916, près d'un demi-million de morts. 205 000 Britanniques dont près de 10 000 Anzac soit 25% de leurs effectifs, 47 000 Français et 251 000 Ottomans. La très grande majorité mourut de maladie.

Avec les excellentes Georgia Flood, Antonia Prebble et Laura Brent (Le monde de Narnia) Anna McGahan et Caroline Craig, Todd Lasance, Dustin Clare, Rhondda Findleton, Alan Dukes, Brooke Williams, Bonnie Soper, Hannah Marshall, John Waters, Pip Edwards, James Fraser, Leon Ford, Josef Ber, Kaaran Watene, Nicholas Bell, Craig Behen.

La série Infirmières de guerre de Ian Watson et Ken Cameron, distribuée par Condor Entertainment, est disponible en DVD et Blu-ray dans les meilleurs bacs depuis le 27 juin 2017. Il est proposé en version originale anglaise sous-titrée français. Dans les suppléments, des entretiens avec la productrice, les réalisateurs et les principales interprètes sur leur rôle respectives des protagonistes qui ont réellement existées, ainsi qu'un making of et les coulisses des décors et costumes.

3 étoiles

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Séries télé
commenter cet article

commentaires