Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2017 4 21 /09 /septembre /2017 11:17

Bien décevante, cette mauvaise comédie souvent de mauvais goût de Bruno Chiche, sur un genre pourtant récurent qui ne demande qu’à se laisser vivre, mais qui vire tristement raté.

Pierre trompe sa femme Aimée avec Pénélope la femme de son meilleur ami et patron Éric, bien que Pénélope s’apprête à se marier avec Éric en vue d’une adoption d’enfant. Après une crise de jalousie et des propos bien machistes, Pierre se retrouve dans le corps de Pénélope, et vis versa. Commence alors une vie mouvementée où chacun découvre ce que c’est d’être l’autre et la vie qu’ils mènent chacun chez soit.

Thématique récurrente s’il en est, souvent américaine –Ce que veulent les femmes, Echange standard, It's a boy girl thing, Une nana au poil, japonais Your name, ou français d’Audrey Dana avec Si j’étais un homme- et pratiquement toujours top d’humour et d’émotion, de gags et de répliques cultes pour évoquer à travers l’échange d’esprits dans un autre corps. Force est de constater que Bruno Chiche s’est carrément planté dans l’écriture de son script. Le récit est bancal, ses protagonistes sont mal taillés, l’humour faible et facile, et l’émotion n’est pas de la partie. Ainsi la confusion est permanente, les personnages

sont peu crédibles dans l’échange standard aux codes et clichés mal définis. Enfin, il est difficile de croire cette fin entre les protagonistes tant il est laid et très con, mais surtout d’amour entre eux absolument pas évident. Bien sûr, on ne peut pas s'empêcher de valoriser la mutilation sexuelle masculine en véhiculant de mauvaises et fausses raisons pour justifier l'injustifiable pour une simple pipe. Et une fois de plus, les baffes dans la gueule n’ont jamais fait rire personne. La réalisation est à la hauteur de la faiblesse du traitement générale.

Avec Stéphane de Groodt (Corporate) pas très convaincant, face à la bien jolie Louise Bourgoin (Je suis un soldat) beaucoup plus crédible, Aure Atika (La vérité si je mens ! 3) et Pierre-François Martin-Laval (Mon poussin), Anne Benoit (Patients), Elliot Daurat et Joud Geistlich, Philippe Vieux, Constance Labbé et Ludivine de Chasteney, Philippe Soutan et Rani Bheemuck, Ginnie Watson, Hocine Choutri et Jean-Benoît Ugeux.

1 étoile

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Films
commenter cet article

commentaires