Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 décembre 2017 7 17 /12 /décembre /2017 11:59

Déception avec le film des frères David et Stéphane Foenkinos (La délicatesse), dans lequel ils s’emmêlent les pieds avec la crise de la cinquantaine et la jalousie, sans rapport entre les deux maladies.

Alors que sa fille Mathilde fête ses dix huit ans, Nathalie Pêcheux, professeure de lettres, cinquantenaire divorcée, est prise d’une jalousie maladive. Envers sa fille, dont elle critique son talent de danseuse, ainsi que de son petit ami Félix, de son ex-mari et sa jeune femme, jusqu’à dire autant de mal de sa meilleure amie, jusqu’à sa jeune collègue enseignante, au risque de perdre famille, amis et emploi.

Comédie dramatique quelque peu bancale qui souffre de longueurs, mais aussi de maladresses sur le thème. Comme beaucoup de choses, la maladie de la jalousie ne se déclanche pas à la suite de trauma ou d’une simple crise de la cinquantaine. Après, le récit se laisse voir entre quelques gags et répliques vâchardes, entre violence verbales et humour sarcastique, s’enfonce dans une spirale infernale une descente aux enfers que la jalousie emporte l’héroïne dans la perte de soit et des autres, dont elle a de la chance qu’on ne lui tienne pas rigueur de toutes les saloperies qu’elle leur fait et dit. Je me suis laisser aller à suivre ce récit bien que des grosses longueurs plombent l’ambiance et casse le rythme.

Avec Karin Viard (Le petit locataire) qui maitrise bien son rôle, face à Anne Dorval (Mommy), Thibault de Montalembert (Aurore) et Anaïs Demoustier (Demain et tous les autres jours), Dara Tombroff, Bruno Todeschini (La French) et Marie-Julie Baup (Amour sur place ou à emporter), Corentin Fila, Susanna Dimitri et Xavier De Guillebon, Eva Lallier, Thérèse Roussel et Sreypeich Bensimon, Éric Frey, Fabio Crestale et Cédric Ben Abdallah.

Partager cet article
Repost0

commentaires

D
Bonjour Bob, le titre Jalouse est en effet pas pertinent par rapport à l'histoire de Nathalie. Sinon, je n'ai pas détesté le film. Bonne journée et très bonnes fêtes.
Répondre