Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 janvier 2019 6 19 /01 /janvier /2019 12:04

Un très grand merci à Les Mutins de Pangée pour m’avoir permis de découvrir ce très beau documentaire photos réalisé en 1966 par Chris Marker, qui nous offre l’humeur d’une époque du monde sur une décennie à travers ses voyages par le biais de ses photos.

« La photo c’est la chasse. C’est l’instinct de la chasse sans l’envie de tuer. C’est la chasse des anges... On traque, on vise, on tire et clac ! Au lieu d’un mort, on fait un éternel. » Chris Marker défini ainsi avec poésie l'essence même de l'âme du photographe que ces mots trouvent écho à ses photos et son regard du monde et des gens.

 

Dans une succession de 800 images fixes prises dans 26 pays entre 1955 et 1965, de Tokyo à La Havane, en passant par Pékin, Moscou, Stockholm, Rome et Paris, se dresse un portrait et l’humeur du monde vu par le réalisateur, écrivain, photographe Chris Marker, dans un enchainement de pays et de thématiques divers et variées avec des commentaires drôles et sensibles, délirants autant que philosophiques.

À bien des égards, ces images et commentaires des années 50 à 60 semblent d’une actualité criantes. Est-ce par la continuité du monde ou un retour aux heures sombres entre Nord et Sud, guerres et paix, richesse et pauvreté, stars d’alors aux stars d’aujourd’hui comme des simples quidams ? J’ai beaucoup aimé cette succession de superbes photos prises sur le vif, qui chacune raconte l’histoire universelle des êtres humains d’il y a soixante ans comme de nos jours. Les commentaires ajoutent à cette humeur d’époque une illustration aux images avec beaucoup de facétie et de recule. 800 clichés photos magnifiques en noir et blanc criant d’humanité. Le titre, tiré d’un poème de Guillaume Apollinaire, résume parfaitement l’ambiance poétique des photos et des dialogues.

Avec ses quatre dromadaires

Don Pedro d’Alfaroubeira

Courut le monde et l’admira.

Il fit ce que je voudrais faire

Si j’avais quatre dromadaires.

Guillaume Apollinaire

Le Bestiaire, ou Cortège d’Orphée, 1911

 

 

Commentées par Chris Marker et ses amis Pierre Vaneck, Nicolas Youmatoff et Catherine Le Couey.

Le documentaire Si j’avais quatre dromadaires, distribué par Les Mutins de Pangée, est disponible dans les meilleurs bacs depuis le 2 mai 2019. Le DVD est proposé dans un bel écrin accompagné d’un dépliant accordéon. Chacune des faces raconte une histoire en 7 photos. Le Dvd et les photos seront réunis dans une boîte évoquant les boites d’archives photographiques.

3 étoiles

Partager cet article
Repost0

commentaires