Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 août 2019 6 10 /08 /août /2019 13:41

Un grand merci à Koba Films pour m’avoir permis de découvrir cette comédie dramatique réalisée en 2018 par Becca Gleason, qui pour son premier long métrage nous entraine pour le passage à la vie adulte dans la folle aventure de la perte de virginité orale.

Jamie Winkle, jeune adolescente de confession juive par sa mère, apprend par sa grand-mère paternelle peu avant de mourir qu’elle l’a fait baptiser étant bébé, et lui recommande de pratiquer la fellation. Passé l’émotion et l’enterrement, Jamie profite des vacances d’été pour se lancer dans la quête d’un garçon à satisfaire. Son amie Emily, reine de la turlute va lui donner cours et conseils. Son choix va se porter sur Luke, un jeune séminariste en passe de devenir prêtre, qui devient sa première expérience orale mais aussi son premier coup de cœur. Un été de découvertes et de déceptions sur une vision de la vie loin du glamour espéré.

Une comédie qui vire au dramatique vers un malaise non tant à la sexualité orale avec une morale sous-jacent, quand plus de légèreté aurait permis plus de profondeur, que cette insistance lourde de cliché contre les catholiques, racistes, homophobes et antisémites, jusqu’au nazisme du grand-père allemand. Dommage, car se dégageait une émotion sur cette adolescente dans son passage à la vie de femme à travers la sexualité et l’amour.

Avec Joey King (Le rôle de ma vie) et Paul Scheer (Palo Alto), Andrea Savage, Jack Kilmer, June Squibb, Kelly Lamor Wilson et Erin Darke, Logan Medina, Stephen Ruffin, Rick Andosca et Bill Eudaly, Elise DuQuette, Nick Caruso, Jared Gray et John Weselcouch.

Le film Sommer love, distribué par Koba Films, disponible dans les meilleurs bacs dès le 3 juillet 2019 en DVD. Il est proposé en version originale anglaise sous-titrée français et en audio français.

1 étoile

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

Compteur

Notations

Notation

Catégories

Liens