Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 octobre 2020 7 18 /10 /octobre /2020 09:25

Un grand merci à Gaumont pour m’avoir permis de découvrir ce très beau drame sociétal réalisé en 1935 par Jean Renoir (L’étang tragique), qui nous entraine dans un triangle amoureux au cœur du monde ouvrier, ou violence conjugale, manipulations et intérêts font resurgir le sacrifice amoureux.

Immigré italien, Antonio Canova, dit Toni, a trouvé du travail à Martigues. Il est logé chez Marie qui devient sa maitresse, mais il tombe amoureux de la belle espagnole Josépha, dont l’oncle est un petit propriétaire prospère. Josépha se marie avec Albert, un parisien qui convoite la fortune de l'oncle, dans une violence conjugale. Josépha projette alors de s’emparer du magot et de s’exiler en Amérique avec Gaby, un autre de ses soupirants, plus intéressé par l’argent. Mais elle est surprise par Albert.

Un film d’importance de par sa réalisation entre tournage en extérieur et des interprètes amateurs, qui inspirera la Nouvelle Vague. Un très beau film sociétal, dans un triangle amoureux qui évoque les violences conjugales, le cynisme et les manipulations pour l’appât du gain et sacrifice amoureux. Une très belle réalisation néo-réaliste de l’entre-deux-guerres qui restitue une situation d’époque et une ambiance dans le monde ouvrier à la Zola, où la femme tient une place importante dans une liberté des mœurs mais aussi écrasée et manipulée par le machisme d’alors. J’ai beaucoup aimé l’ambiance délétère qui se dégage avec un naturalisme échevelé, notamment cette fin tragique au sacrifice vain. De belles images, un beau cadrage dans une mise en scène soignée avec des interprètes convaincants.

Avec Charles Blavette et Celia Montalván, Édouard Delmont et Jenny Hélia, Max Dalban, Andrex et Michel Kovachevitch, Paul Bozzi, le jeune Vincent Florio et Jacques Levert.

Le film Toni, issu de la Collection : Gaumont classiques distribué par Gaumont, est disponible en DVD et Blu-ray dans les meilleurs bacs depuis le 3 juin 2020. Il est proposé en version sous-titrée pour sourds et malentendants, et audiodescription pour aveugles et mlavoyants. Dans les suppléments, L’Enquête sur l’enquête : Documentaire inédit de Roland-Jean Charna avec les interventions de Sylvie Morata, responsable de la Cinémathèque Gnidzaz de Martigues, Maud Blasco, directrice des archives communales de Martigues, Lucile Node, archiviste de la commune de Martigues et Sophie Bertran de Balanda, directrice des services culturelles de Martigues, Toni restauré.

3 étoiles

Partager cet article

Repost0

commentaires