Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juillet 2021 4 08 /07 /juillet /2021 10:12

Un très grand merci à Elephant Films pour m’avoir permis de découvrir cet excellent documentaire sorti en 2018, réalisé par Pamela B. Green, d'après le livre Alice Guy-Blaché, Lost Visionnary of the Cinema d’Alison Mcmahan, qui rend enfin hommage à la première réalisatrice dans l’histoire du cinéma.

Au début du XXème siècle, Alice Guy est une figure incontournable du cinéma : elle réalise le premier film de fiction, devient productrice chez Gaumont et directrice d’un studio aux Etats-Unis. Un siècle plus tard, son nom est presque effacé des mémoires. Be natural est une enquête de longue haleine sur cette invisibilisation, un documentaire visant la reconnaissance et la réhabilitation d’une pionnière. Pamela B.Green interroge des personnalités dont Geena Davis, Ava DuVernay, Michel Hazanavicius ou Agnès Varda au sein d’une investigation palpitante narrée par Jodie Foster et produite par Robert Redford.

Un très beau documentaire pour une enquête passionnante qui rend hommage à la femme pionnière du cinéma dès 1895. Époustouflant et merveilleux de parcourir la vie d’Alice Guy à travers ses entretiens, sur sa vie, sur son géni, son travail et son art en une époque où la femme n’avait aucun droit. Avec la voix superbe de Jodie Foster et sa maîtrise du français, cette enquête à travers le monde auprès de la descendance de la première réalisatrice, nous fait revivre les premières heures du cinéma. Sur une réalisation ténue aux images superbes souvent restaurées, les témoignages et analyses, la restitution d’une vie et d’une époque rend un vibrant hommage à cette femme d’exception « oubliée » en France par la profession et nos élus, quatre villes lui ont offert une rue, pas même sa ville natale.

En effet, une plongée dans les limbes de l’oublie, par il faut bien le dire, par le machisme ambiant. Une passionnée de photographie qui apprend les procédés de développement, va voir plus loin et de suite sur l’immensité des possibilité de cette nouvelle et grande invention qu’est le cinématographe, des photos animées qui donnent vie au mouvement. Et d’en faire autre chose que des courts métrages de sorties de train ou de scènes de rues, et d’ouvrir la magie à l’aventure de la création avec la première fiction du cinéma. La grande aventure qui plus d’un siècle plus tard nous fait toujours rêver. Alice Guy, fait tout. scénario, casting, décors, costumes, lumière, prises de vue, mise en scène, perfectionne les trucages, colorise les images, associe le son à l’image dès 1902, Elle réalise le premier Making of, le premier péplum du cinéma, féministe elle réalise des films engagés. Plus de trois cents cinquante films à son actif avec des mélodrames, des westerns,. des films sociétaux, ou encore le premier film afro-américain.

Avec cet excellent et passionnant documentaire sur une héroïne du septième Art, c’est aussi le lancement d’une nouvelle collection d’Elephant Films, avec Les sœurs Lumière, dans le but de promouvoir la place de la femme dans l’industrie du cinéma. En effet, à l’origine, si les frères Lumière sont les créateur du cinéma, appareil, pellicule et écrant, se sont les femmes qui ont créés le septième Art avec Alice Guy, mais aussi l’industrie du divertissement cinématographie d’Hollywood, d’abords à New York puis à Los Angeles où les femmes ont maîtrisés toute la chaîne de l’industrie de la conception à la production, de la réalisation à la distribution, jusqu’à la fin des années vingt que des migrants d’Europe de l’Est n’investissent après la crise de 1929, pour s’emparer du filon et expulser les femmes dans un machisme phallocrate arriéré qui perdure encore de nos jour, tant elles sont moins de 20% de réalisatrices ou de productrices, aux conséquences très lourdes sur les messages machistes dans les films masculins en fémInicide « naturel ». Un bel hommage et une restitution de la femme dans notre culture. Deux films commnce cette belle collection avec Honor among lovers et Merrily we go to hell.

Le documentaire Be natural : l'histoire cachée d'Alice Guy-Blaché, distribué par Elephant Films, issu de la collection Les sœurs Lumière, est disponible dans les meilleurs bacs depuis le 22 juin 2021 en DVD et Bluray. Il est proposé en version originale anglaise sous-titrée français, et en version française. Dans les suppléments, Le film par Véronique Le Bris (2021), Entretien avec Pamela B. Green (2021), Court métrage : La jeune femme et la caméra d’Élisa Manoha (2019), Entretien avec Élisa Monoha (2021), La collection Les sœurs Lumière : 4 bandes-annonces.

3 étoiles

Partager cet article
Repost0

commentaires