Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 octobre 2021 6 16 /10 /octobre /2021 09:26

Un grand merci à Coin de Mire Cinéma pour m’avoir permis de découvrir cette dramatique  polar suspens sortie en 1955, réalisée par Giller Grangier, d'après le roman Du raisin dans le gaz oil de Georges Bayle, pour une course poursuite entre truands et routiers.

Jean Chape, patron camionneur est un homme heureux. Il a quarante-cinq ans, de bons copains, un bon camion, quelques économies et sa petite une amie Alice institutrice. Or, un drame éclate soudainement dans la vie de cet homme paisible. Une nuit de verglas, il écrase, ou croit écraser, un homme.

Alors qu'il fait nuit noire et qu'il pleut à verse, le camion de Jean Chappe roule sur un corps étendu sur la chaussée, à côté de sa voiture. Cet homme avait participé quelques heures auparavant à un braquage sanglant. Ses complices retrouvent Jean et tentent de l'intimider, pensant qu'il a récupéré le butin du braquage lors de l'accident.

Une pesante intrigue avec ce chaffeur pour qui tout roule dans sa vie professionnelle et personnelle, entre ses livraisons et ses amours quand un grain de sable s’en mêle. Ainisi le corps de ce truant et ses cinquante millions de Francs d’une attaque de convoyeurs assassinés, voit débarquer les complice à la recherche du larcin qui soupçonnent d’être dérobé. de harcèlement routier en menaces met alors sur les routes la solidarité des routiers.

Un suspens ténu qui au-delà de l’intrigue nous replonge dans une sociéé française dix ans après la seconde guerre mondiale dans le tissus sociéle et les mentalité comme l’institutrice obligée de démissionner parce qu’entretenant une relation amoureuse hors mariage. C’est aussi l’occasion d’admirer nos campagnes et villages dévastées depuis par l’urbanisation  à outrance et la désertification sociale, mais surtout pour les mordus de mécanique d’une impressionnante collection de camions de tout acabits. L’intérêt du film s’avère autour de l’histoire dans un contexte d’une France par ses paysages, ses écoles et commerces ruraux, ses mentalités et statuts professionnels et relations sociétales.

Avec Jean Gabin, Jeanne Moreau et Ginette Leclerc, Henri Crémieux, Gaby Basset et Simone Berthier, Charles Bouillaud et Marcel Bozzuffi et Robert Dalban, Albert Dinan et Camille Guérini, Guy-Henry et Roger Hanin, Bob Ingarao et Jean Lefebvre, Lisette Lebon et Jacques Marin, Gilbert Edard et Germaine Michel, Albert Michel et Marcel Perès, Jean-Marie Rivière et Yvonne Yma, Jean Lanier, Lucien Desagneaux, François Darbon, Sylvain Lévigna et France Arnel.

C’est avec un immense plaisir que Coin de Mire Cinéma nous offre une nouvelle fournée de six films avec Chiens perdus sans collier, Dernier domicile connu, Gas-oil, Le grand chef, Le rapace et Train d'enfer. Cette superbe édition est sous form de Digibook Édition collector limitée à 3 000 exemplaires et numérotée - Blu-ray + DVD + Un livret de 24 pages reproduisant des documents d’époque + 10 reproductions de photos d’exploitations (14,5 x 11,5 cm) + La reproduction de l’affiche d’époque (29 x 23 cm), par un éditeur passionné de qualité, Coin de Mire Cinéma, qui nous offre l’amour du septième Art avec les images et le son de très haute qualité, agrémenté des actualités Pathé d’époque, des réclames publicitaires, et des bandes-annonces d’alors.

Le film Gas-oil, distribué par Coin de Mire Cinéma, est disponible en Digibook - Blu-ray + DVD + Livret, Collection La Séance, Nouvelle restauration 4K à partir du négatif original par TF1 Studio avec la participation du CNC et de Coin de Mire Cinéma, dans les meilleurs bacs depuis le 10 septembre 2021. Il est proposé en version sous-titrée pour sourds et malentendants et en audiodescription. Dans les suppléments, Actualités Pathé d’époque, Réclames publicitaires d’époque, Bande-annonce et Bandes-annonces de la collection « La séance ».

3 étoiles

Partager cet article
Repost0

commentaires